Afrique : Les murs et les ponts

Voici l’histoire de deux frères qui s’aimaient beaucoup et vivaient en parfaite harmonie dans leur ferme jusqu’au jour où un conflit éclata entre eux. Les deux frères vivaient du travail de leur champs. Ils cultivaient ensemble et récoltaient ensemble. Ils avaient tout en commun. Tout commença par un malheureux malentendu entre eux…

Mais peu à peu le fossé se creusa jusqu’au jour où il y eut une vive discussion entre eux… Puis un silence douloureux qui dura plusieurs semaines.

Un jour quelqu’ un frappa à la porte de Louis, le frère aîné. C’était un homme à tout faire qui cherchait du travail…. Quelques réparations à faire.

« Oui, répondit-il, j’ai du travail pour toi: Tu vois, de l’autre côté du ruisseau vit mon petit frère. Il y’a quelques semaines il m’a offensé gravement et nos rapports se sont brisés. Je vais lui montrer que je peux aussi me venger. vois ces pierres à côté de ma maison ? Je voudrais que tu en construises un mur de deux mètres de haut, car je ne veux plus le voir ».

L’homme répondit »Je crois que je comprends la situation « .

L’homme aida son visiteur à réunir tout le matériel de travail puis il partit en voyage le laissant seul pendant toute une semaine.

Quelques jours plus tard, lorsqu’il revint de la ville, l’homme à tout faire avait terminé son travail. Mais quelle surprise ! Louis fut totalement bouleversé : Au lieu d’un mur de deux mètres de haut, il avait plutôt construit un magnifique pont.

Précisément à ce moment le petit frère sortit de sa maison et courut vers Louis en s’exclamant:

 » Tu es vraiment formidable! Construire un pont après ce que je t’ai fait! Je suis fier de toi!

Pendant que les deux frères fêtaient leur réconciliation , l’homme à tout faire ramassa ses outils pour partir.

« Non attends! Lui dirent-ils. Il y’a ici du travail pour toi ». Mais il répondit:  » Je voudrais bien rester mais j’ai encore d’autres ponts à construire !

Soyons des constructeurs de pont entre les hommes et nous saurons les réconcilier. Ne construisons jamais des murs de séparation en Afrique malgré le fait que le continent est divisé depuis l’époque coloniale.

Soyons des hommes et des femmes qui unissent et réconcilient.

Que les ancêtres nous bénissent pour les ponts que nous construisons et surtout que l’amour, la tolérance et le pardon nous accompagnent tout le temps dans nos nobles combat pour la libération de notre continent.

Y méditer est très bon

Sa mise en pratique n’est pas moins recommandée.

 

Tags : Afrique, coopération, colonialisme, union africaine

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*