Ancien officier de police Noureddine Boufarra serait en danger de mort

L’ancien officier de police donneur d’alerte Noureddine Boufarra soupçonne le régime marocain de vouloir l’assassiner.

Boufarra a servi dans les rangs de la police marocaine de 1999 à 2006 et il se trouve depuis février 2017 en Suède. Il a été la cible de plusieurs publications récentes, toutes très virulentes. Pour lui, le fait que ces publications prétendent qu’il vit en Belgique cache des intentions meurtrières à son égard. Il pense que les services secrets de son pays veulent l’éliminer à cause de ses déclarations sur le trafic des drogues et la corruption au Maroc.

Boufarra a posté le 17.04.2017 sur le réseau social « YouTube », plusieurs vidéos dans lesquelles il accuse le régime d’abus de pouvoir et de trafic d’influences à l’encontre de responsables sécuritaires.

Selon cet ancien flic marocain, Ilyas el Omari, l’actuel leader du deuxième parti politique marocain PAM (Parti Authenticité et Modernité), reçoit de l’argent des barons de la drogue en échange d’une protection.

Il détient également le régime responsable du détournement de grosses sommes d’argent de la Wafa Bank à Nador, de l’argent des comptes des Rifins en Europe, y compris les Pays-Bas, et promet de dévoiler plus de secrets dans de nouvelles vidéos, notamment sur le mouvement populaire actuel dans le Rif.

One Comment

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*