Attentats du 11M : Le Maroc toujours pointé du doigt

En Espagne, 15 ans après, le Maroc est toujours pointé du doigt en ce qui concerne les sanglants attentats de Madrid du 11 mars 2004.

Selon le journaliste espagnol, Federico Jimenez Losantos, le massacre du 11-M a été perpétré par les services secrets marocains pour se venger de la reconquête du rocher de Persil.

Losantos pense que les « cloaques de l’Etat espagnol ont dissimulé les preuves qui mettent en cause le Maroc.

“Je pense que les services secrets espagnols ont dissimulé l’act marocain parce que ça allait nous conduire à la guerre », a déclaré lundi Losantos dans une interview au journal El Español.

« Les services secrets marocains ont profité d’une opération qui était en gestation pour commettre un massacre. Ensuite, le PP et le PSOE ont dit qu’il fallait pas en parler.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.