Branding: Moncef Belkhayat relance le boycott!

Le mouvement de boycott a présenté quelques signes d’essoufflement à l’occasion de la Fête du Fitr, le démarrage du mondial et le match de l’équipe nationale.

Commentant la réaction suscitée par le but marqué contre son camp par le joueur marocain Bouhaddouz, l’ancien ministre aux Sports, le RNIste Moncef Belkhayat a exprimé dans un tweet son étonnement de voir passer sous silence une action similaire (allusion faite au boycott): « personne ne dit rien quand on marque contre notre économie en détruisant des entreprises nationales et de l’emploi de manière volontaire », avait-il tweeté.

Il n’en fallait pas plus pour enflammer la toile à nouveau et raviver la braise du feu ravageur du boycott.

Au-delà des réactions directes à ce tweet, des initiatives sont allées plus loin en appelant au boycott des marquesdistribuées par Moncef Belkhayat via sa société Dislog. Il s’agit d’un portefeuille qui compte bon nombre de brands prestigieux: P&G, Mars, Huwaei, Shell, pour ne citer que ceux-là!

Ayant certainement réalisé l’ampleur de la gaffe, Belkhayat a fini par supprimer son tweet provocateur.

Mais le mal est déjà fait!

Source : Consonews

 

Tags : Maroc, boycott, Moncef Belkhayat

One Comment

  1. Les escrocs se font remarquer volontairement tant ils avaient mis le peuple marocains dans leurs ventres.
    Ils pensent ses anciens ministres qui se sont enrichies a des postes clés aux cote du roi des corsaire
    Est de ses pirates d eau douce mais le pire est a venir car les marocains ils en ont rien a foutre de cette équipe national
    Qui n’ira pas loin de se fait les marocains savent déjà qu’ils ne seront pas un appât pour la propagande des lieutenant du régime alors continuons le boycott jusqu’a la chute totale est définitive d’un régime de pirate est sous commandement d’un seul est unique corsaire numéro 6(sexe).

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*