Centrale Danone va doper ses ventes en Chine pour compenser ses pertes au Maroc

Centrale Danone a déclaré qu’elle mise sur l’augmentation de ses ventes de lait infantile dans les marchés chinois en vue de compenser les pertes subies par la campagne de boycott qui a visé ses produits depuis le 20 avril 2018.

Selon la directrice générale des finances de Danone, la campagne de boycott déclenchée à travers les réseaux sociaux a provoqué des pertes arrivées à 40 % de ses ventes dans le marche de lait au Maroc qui constitue 6 % de l’ensemble de ventes de Centrale Danone dans le monde.

Mme Cabanis a indiqué que, suite au renforcement de la campagne de boycott au Maroc, la société cherche à regagner la confiance des consommateurs et à le modèle économique du lait frais, notamment en le commercialisant à prix coûtant de manière à pouvoir compenser les pertes de la société au Maroc ainsi qu’au Brésil, où Danone a subi des pertes en raison d’une grève menée par les conducteurs des camions.

Pour rappel, Danone a fait une campagne pour se réconcilier avec le consommateur marocain sous le slogan de « laisse-nous nous réconcilier » et son directeur général, Emmanuel Faber s’est rendu au Maroc pour faire une série de promesses qui n’a pas réussi à convaincre le public marocain.

 

Tags : Maroc, Danone, boycott, Centrale Laitière, Afriquia, Sidi Ali, Marjane

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*