Charges retenues contre les militants du Hirak Rifain

Si au début le Makhzen n’a pas trouvé d’autre chose à reprocher à Zefzafi que son irruption à l’intérieur d’une mosquée et son intervention contre le discours de vendredi de l’Imam, la liste des charges retenues contre lui et ses camarades du Hirak Rifain a été considérablement élargie.
Après plusieurs jours de réflexion, voici les charges que les conseillers du roi Mohammed VI ont trouvé :
1. « Atteinte contre la sécurité intérieure de l’Etat moyennant des actions visant à la dévastation, l’assassinant et le pillage dans plusieurs régions »
2. « Préparation d’un complot dans le but de porter atteinte à la sécurité intérieure de l’Etat »
3. « Atteinte à la sécurité intérieure de l’Etat à travers la perception de fonds pour saper l’intégrité du Royaume et sa souveraineté »
4. « Porter atteinte à la loyauté des citoyens envers le gouvernement du Maroc et les institutions du peuple marocain »
5. « La participation et la contribution à l’organisation de manifestations non autorisées »
6. « la tenue de réunions publiques sans autorisation »
7. « La participation à un rassemblement armé et violent contre les agents de police qui a conduit à l’effusion de sang »
8. « Infraction contre l’autorité et les agents pendant l’exercice de leurs fonctions »
9. « Incitation publique et contribution à l’incitation contre l’intégrité territoriale du Royaume ».
10. Obstruction préméditée du culte. Participation et incitation à la rébellion armée et d’autres crimes punissables par la loi »
D’autre part, les manifestations continuent dans la région du Rif et d’autres régions du royaume pour exiger la libération des militants du Hirak. Plusieurs membres ont été arrêtés dans les derniers jours suite à des déclarations faites à la presse internationale. Nawal Benaissa a été de nouveau convoquée par la police d’Al Hoceima.

D’un autre côté, un appel a été lancé par la communauté rifaine de l’étranger visant à boycotter la Banque Populaire suite à sa décision de limoger plusieurs employés en raison de leur participation à une manifestation de solidarité avec la région du Rif.
Cependant, l’événement le plus important est le communiqué de l’Association Justice et Bienfaisance dans lequel elle annonce sa participation à la marche nationale du dimanche à Rabat. Une nouvelle qui incomode au plus haut point les nervis du régime.

One Comment

  1. Alors là, cela va être très dur à encaisser non seulement pour le Hirak mais pour la planète entière.
    ça y est: ce n’est plus de l’huile sur le feu qui est jeté mais une mèche courte qui est allumée. Gare à la masse de poudre accumulée pendant toutes ces longues années de frustration!
    Pas vraiment fute fute ce régime…
    Pour vos archives, je vous indique que Strasbourg a signé un accord de coopération avec Dakhla. Voir le point 22 du conseil municipal du 24/04/2017 (délibération) ici: http://www.strasbourg.eu/fr/fonctionnement-ville-cus/mairie-de-strasbourg/conseils-municipaux

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*