Côte d’Ivoire : Les marocains choqués de voir la carte du Maroc sans le Sahara Occidental

Le 13 janvier 2013 l’Association des Commerçants Marocains Résidants en Côte d’Ivoire adressé une lettre au ministre marocain des affaires étrangères pour exprimer son état de choc suite à l’apparition sur une chaîne TV ivoirienne de la carte du Maroc dans ses frontières internationalement reconnues. C’est-à-dire, sans le Sahara Occidental que la propagande du Makhzen appelle « provinces du sud ».

Texte intégral de la lettre :

 

A

Monsieur Le ministre des affaires étrangères et de la coopération

S/C

Son Excellence Monsieur l’ambassadeur de sa majesté à Abidjan

Objet : Information relative au Dossier du Sahara Marocain.

Monsieur le ministre ;

En tant que Marocains résidants en Côte d’Ivoire, nous nous permettons de porter à votre connaissance, que la communauté marocaine est profondément choquée par la diffusion, chaque jours, de la Chaine Ivoirienne RTI à 20H lors de son journal météo, d’une carte du continent Africain ou le territoire Marocain a été scindé en deux au niveau des provinces de l’extrême sud Marocain.

Nous nous demandons s’il s’agit d’une erreur du journaliste ou bien d’un changement de la position du gouvernement Ivoirien quant au dossier de l’intégrité territoriale marocaine.

Ainsi et dans le premier cas nous sommes certains que la chaine concernée n’hésitera pas à s’excuser publiquement sur antenne, si vous attirez l’attention des autorités locales compétentes sur le sujet.

Par contre si c’est la deuxième hypothèse qui est d’actualité, il serait primordiale pour notre communauté d’en être informée pour qu’elle sache à quoi s’en tenir.

Veuillez agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de nos sentiments les meilleurs.

Fait à Abidjan le 13 janvier 2013

Signé Le Président :

Ouazzani Chahdi Abdesslam

Tags : Sahara Occidental, Maroc, Côte d’Ivoire, Polisario, Union Africaine

One Comment

  1. Faut vraiment avoir la tete dans le cul pour parler du sahara marocain, sauf dans la tete de momo le 6eme et de son ministre boubou.
    Ce territoire est classé non autonome par les Nations Unies et pour cette raison elle a mis en place une mission dont le sigle ne souffre d’aucune équivoque : MINURSO
    Mission des Nations Unies pour un référendum au SAHARA OCCIDENTAL

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*