Danone boycotté au Maroc, s’installe à Rueil Malmaison

L’entreprise, n°1 en France, connaît actuellement quelques bouleversements. Cela ne l’empêche pas d’agir pour la planète.

En 2020, Danone France prévoit un déménagement à Rueil Malmaison et Carrefour, dirigé par Alexandre Bompard, prévoit une transition alimentaire [VIDEO]réfléchie et choisit Danone parmi ses fournisseurs pour cette transition vers l’alimentation durable. Pourtant Danone est confrontée à plusieurs autres bouleversements.

Le déménagement

Le déménagement est reconnu comme un élément de stress pour tout particulier. Pour Danone, ce seront mille six cents salariés qui devront être transférés sur Rueil Malmaison. Qu’est ce que cela signifie dans le fond et dans la forme ? Les travaux en question seront lancés en 2018 pour être achevés en 2020 ; sachant que ce regroupement des équipes de Saint Ouen, c’est aussi la création de la plus grande Entreprise Danone dans le monde.

Il y aura 25.100 m² de bureaux et 250 m² de commerces. Cette construction sera baptisée «Convergence». On sera en plein dans l’environnemental, avec un intérieur architectural secret pour le moment. On pourrait s’imaginer un open space, des cloisons inexistantes, des étages, de la verdure, du mobilier clair, des baies vitrées, un jardin. Danone propose déjà l’open space à trois par bureau. Cela est louable, car c’est signe d’une fin du bureau statutaire. C’est aussi une méthode pour réduire les coûts du prix moyen des postes de travail.

Le boycott au Maroc

Mercredi 5 septembre, à Casablanca, le prix du lait passe à prix coûtant soit le pack de 470 mL de 3,5 à 3,2 dirhams. Emmanuel Ferber renonce aux marges. L’entreprise Danone apparemment très soucieuse de la participation du client, donc du marketing, répond à ce boycott qui leur aura tout de même coûté une baisse de 40% du chiffre d’affaire en deux mois seulement.

L’entreprise a été complètement désarçonnée, mais rebondit sur cette baisse très vite.

Cette baisse brutale et imprévisible est une crise unique, car cela n’a jamais été observée dans le monde. L’initiative a été d’écouter le problème et d’y répondre en se calant sur le pouvoir d’achat local. Ainsi le poids du collectif : consommateurs, commerçants et éleveurs, aura permis de remuer l’entreprise Danone.

La bonne action du 21 septembre

L’agriculture régénératrice préserverait le sol et sa fertilité. Danone s’engage sur cette nouvelle forme de travail et de protection du sol. Mais qu’est ce que cette agriculture et que propose-t-elle ? Ce système, c’est veiller sur la rétention de l’eau, veiller sur sa pureté ainsi que sur l’eau dans le ruissellement.

La marque Danone joue sur tous les fronts et s’engage bénévolement à reverser des fonds de dotation pour notre écosystème, à tous. Danone pourra-t-elle reconquérir au Maroc une clientèle cible ? Cette action honorable donne du regain à l’entreprise qui rebondit suite à ce boycott et s’investit dans des projets participatif.

Source : Blastingnews

 

Tags : Maroc, Danone, boycott

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*