El Aaiún dit adieu au père de la résistance pacifique sahraouie

Ce matin, El Aaiún s’est réveillé sous le chagrin du décès de Deida Elyazid, un grand symbole de la résistance et de l’Intifada pacifique au Sahara Occidental.

Le défunt, malgré son âge avancé, était toujours en première ligne dans les manifestations pour défendre l’indépendance de son pays occupé par le Maroc depuis 1975.

Jusqu’aux derniers jours de sa vie, il a dénoncé les violations des droits de l’homme dans l’ancienne colonie espagnole et subissait quotidiennement dans son corps les mauvais traitements infligés par les forces d’occupation. La population sahraouie le considère comme le «grand-père de la résistance sahraouie pacifique».

Une grande foule a été présente lors de son enterrement dans la périphérie de la ville.

Que Dieu ait pitié de son âme et l’accueille dans son paradis.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.