Un email qui prouve que le site Maghreb Intelligence est une créature de la DGED

La DGED, les services d’espionnage du Maroc, a bien pris le soin de se déployer sur la scène médiatique africaine avec, dans ses visées, plusieurs buts :

  • Se faire du chemin pour le retour au sein de l’organisation panafricaine, l’UA.
  • Dénigrer le Front Polisario au niveau de son plus grand allié, le continent africain
  • Présenter le Maroc comme puissance régionale capable d’assurer un rôle décisif dans la lutte contre le terrorisme, en particulier au Sahel, zone de grande instabilité.
  • S’en prendre à l’Algérie et à la Mauritanie.

 

Dans son offensive médiatique africaine, la DGED a établi son quartier général avancé au Sénégal, Burkina Fasso et en Côte-d’Ivoire, les alliés historiques du Maroc téléguidés par la France.

Parmi les sites les plus importants :

Leurs informations « confidentielles » venaient directement des officines de Yassine Mansouri à Rabat.

Dans ce courrier, le site Maghreb Intelligence prévient Mourad El Ghoul, le chef de cabinet de Mansouri, le directeur général de la DGED, d’un accord conclu avec le site français Courrier International.