France : La DGED marocaine, prise en flagrant délit d’espionnage

par Rédaction/Agences

La justice française vient d’annoncer l’arrestation d’un policier pour avoir transmis aux autorités marocaines des fichiers « S ».

L’accusé, qui porte le galon de Capitaine dans la Police des Frontières (PAF) à l’aéroport d’Orly, était chargé de rédiger des rapports à sa hiérarchie chaque fois que des personnes fichées « S » étaient signalées à l’entrée du territoire français, aurait ensuite communiqué lesdits rapports à un intermédiaire qui les filtrait aux services secrets du Maroc.

Les activités de la DGED (Direction Générale d’Etudes et Documentation, le service d’espionnage marocain) sont connues en Europe. En Belgique, elle est considérée comme une menace pour la sécurité du pays. En 2009, déjà, les autorités belges avaient procédé à l’expulsion de deux agents de renseignement marocains qui agissaient sous couverture diplomatique au consulat du Maroc à Bruxelles. Ils ont été accusés de mener des activités non conformes à leur statut.

En 2008, un policier hollandais a été renvoyé étant soupçonné d’avoir transmis des informations des registres de police au gouvernement marocain entre 2006 et mai 2008. Deux personnes en poste à l’ambassade du Maroc aux Pays-Bas avaient été rappelées par Rabat après des protestations du ministre néerlandais des Affaires étrangères à ce sujet, qu’il avait qualifié d' »affaire fâcheuse ».

Les informations subtilisées de la sorte sont souvent retournées la DGED à ses partenaires européens en guise de collaboration sécuritaire et ainsi donner au Maroc le statut d’ange gardien veillant sur la sécurité de l’Europe, notamment la France, principale mentor de la colonisation marocaine du Sahara Occidental.

4 Comments

  1. ah Les algériens vous me ferai toujours rire…

  2. ah Les algériens vous me ferez toujours rire…

  3. Y’a maghribi pour l’instant c’est de toi qu’on rit, c’est l’hôpital qui se fout de la charité MDR

  4. c’est vrai car l’algerie aujourd’hui est dans un état ou on la pleure malheureusement

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.