Le Front Polisario ne doit pas céder face aux pressions de la France

Article publié dans Plan de Paix
au Sahara Occidental, 26/04/2017
Il est temps que le Front Polisario face preuve de fermeté face aux complots de la France au sein du Conseil de Sécurité. Les forces sahraouies doivent rester à El Guergarat pour éviter d’autres actes de provocation du Maroc. En plus, El Guergarat fait partie des territoires libérés du Sahara Occidental.
La fermeté du Front Polisario est nécessaire d’autant plus que le Maroc, sous la protection de Paris, refuse depuis 4 ans de négocier avec le Front Polisario et tente par tous les moyens de saboter le processus de paix onusien.
La France veut faire du Front Polisario la partie faible ou vulnérable à laquelle le Conseil de Sécurité peut forcer la main. Malheureusement, elle a fait de ce Conseil une coquille vide, sans aucune autorité que même un pays comme le Maroc a méprisé.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.