Le groupe municipal Malaga pour le peuple appelle à promouvoir la solidarité avec le peuple sahraoui et à reconnaître la RASD

Le groupe municipal Malaga pour le peuple vient d’appeler dans une motion déposée au conseil municipal de la ville de Malaga de promouvoir la solidarité avec le peuple sahraoui et de reconnaître le gouvernement légitime de la République arabe sahraouie démocratique (RASD).

Ce groupe politique propose également, dans sa motion rapportée par la presse, de reconnaître le Front Polisario comme unique et légitime représentant du peuple sahraoui reconnu par l’ONU et lui donner le statut diplomatique en Espagne.

Le groupe municipal Malaga pour le peuple exhorte par ailleurs le gouvernement central de Madrid ainsi que de la communauté internationale à promouvoir toutes les initiatives politiques nécessaires pour parvenir à une solution juste et définitive au conflit du Sahara occidental par le biais d’un référendum d’autodétermination, conformément aux résolutions de l’ONU.

Dans leur document, les membres du groupe politique demandent également des autorités marocaines de « cesser de persécuter les militants sahraouis des droits de l’homme et de libérer tous les prisonniers politiques sahraouis ». Le groupe Malaga pour le peuple demande par ailleurs aux autorités marocaines de clarifier le sort de plus de 400 personnes sahraouies portées disparues.

Le conseiller municipal du groupe Remedios Ramos a, dans une déclaration expliquant les motivations de cette motion, rappelé comment l’Espagne a abandonné le territoire sahraoui sans achever le processus de décolonisation en plus de l’envahissement de ce territoire par le Maroc.

L’occupation illégale du territoire du Sahara occidental par le Maroc a provoqué une longue guerre qui a forcé des centaines de milliers de Sahraouis à vivre en exil et pour ceux restés dans les zones, ils souffrent de la violation de leurs droits de l’homme collectif et individuel, a-t-il expliqué.

La même source souligne enfin la responsabilité administrative et historique de l’Espagne comme ancienne puissance coloniale et lui demande d’assumer sa responsabilité afin que le peuple sahraoui puisse retrouver sa liberté et retourner sur sa terre.

Publié par DKnews le 17-06-2017