La DGED cherche á décrédibiliser la Jamaat Al-Adl Oual-Ihsan (JAOI)

La JAOI a dénoncé les conspirations des services secrets marocains contre ses membres résidantes en Italie.

La DGED a filtré des fausses informations à la police italienne sur les militants de cette association pacifique au lendemain de sa participation aux manifestations du Printemps Arabe au Maroc aux côtés du Mouvement 20 Fèvrier.

Dans cet email, Mourad El Ghoul demande la diffusion des articles de presse  sur les « démêlés de Jamaât Al Adl Wal Ihsane (JAOI) avec la justice italienne et son implication dans des entreprises terroristes ou visant à attiser la haine religieuse et raciale ».

Ainsi, les services de sécurité ont créé un leit motif pour dçécrédibiliser une association ancrée dans la société marocaine de par son activité pacifique et humanitaire.

 

Pour télécharger ce document, cliquez ici

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*