La double nationalité de tout marocain donne une compétence exclusive au pouvoir judiciaire marocain lors de la présence au Maroc

Arrestation de Wafi KAJOUA

Une délégation du comité de suivi du dossier du martyr Mohcine FIKRI en Belgique a été reçu ce jeudi 14 juin 2018 par des responsables au ministère des affaires étrangers belges, chargés des droits de l’homme en Afrique du Nord et au Moyen-Orient au sein du ministère, la réunion a eu lieu de 11h35 à 12h25.

A l’ordre du jour, l’arrestation de Wafi KAJOUA, militant pacifiste et la situation dégradée des droits de l’homme dans le RIF et du Maroc en général les fonctionnaires ont confirmé que le ministère belge des Affaires étrangères est courant de l’arrestation, dans l’immédiat, ils ont pris contact avec l’ambassade belge au Maroc, pour connaitre les tenants et les aboutissants de cette affaire qui est une première dans l’histoire des relations belgo-marocaines.

Selon le responsable, une demande a été faites aux autorités marocaines pour connaitre les éléments du dossier en tant que première étape , ainsi que la possibilité de visiter l’activiste et de l’entendre.

Soulignant que la double nationalité de tout marocain donne une compétence exclusive au pouvoir judiciaire marocain lors de la présence au Maroc et l’intervention belge est limitée à l’aspect humanitaire mais la possibilité de s’assurer du motif de l’arrestation si c’est légal ou pour des raisons politiques.

La rencontre s’est conclut sur un accord verbal pour échanger les informations et les développements dans cette affaire et organiser des rencontres à l’avenir.

Source : RIF WATCH

Tags : Maroc, Rif, Hirak, Wafi Kajoua

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*