Le geste de la France pour soutenir la répression au Maroc

La famille de Nasser Zefzafi s’est vu refuser sa demande de visa par le consulat de France à Tanger.
Les parents du prisonnier politique rifain ainsi que son avocat souhaitaient se rendre à Strasbour pour participer à une rencontre sur le Hirak rifain qui sera organisée le 14 mars au siège du Parlement Européen.
Zefzafi père a déclaré au site “Achkayen” avoir été “humilié” par le consulat français à Tanger.
Selon la même source, une fois sur place, le personnel consulaire lui a demandé de se rendre à l’une des agences soustraitant les demandes de visa. Après s’être allé à cette agence, on lui a dit qu’il devait se rendre au consulat, parce que son dossier n’avait pas besoin de passer par l’agence. Au retour auprès du consulat, il a été négligé et humilié.
La France, aveuglé par ses intérêts au Maroc, soutient la répression pratiquée contre le peuple du Rif et utilise son veto au Conseil de Sécurité pour bloquer l’élargissement des compétences de la MINURSO à la surveillance des droits de l’homme au Sahara Occidental. C’est cela, “la patrie des droits de l’homme”.

 

Tags : Maroc, Rif, Hirak, Nasser Zefzafi, sahara occidental, France, répression

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*