Le Maroc au bord de l’éclatement, selon la presse internationale

Le Maroc est pris en otage par un pouvoir capable de tout mais surtout du pire et un peuple qui cherche le moyen de le faire tomber. La dernière arme sorti contre la mafia de Mohammed VI : le boycott des entreprises qui affament les marocains.

La crise au sein du régime est au point que même les services secrets français (le site Africa Intelligence) en parlent. Les têtes du pouvoir, Mohammed VI et Fouad Ali El Himma, sont malades et incapables de gérer les affaires du pays.

La fin du Makhzen n’est qu’une question de temps. Ce qui portait une fois le nom de monarchie alaouite approche de la fin de son parcours sanglant.

Le mal qui ronge le Maroc depuis 1956 va finir par l’emporter comme une maladie mal soignée.

Celui qui croit que le Maroc est à l’abri d’une éventuelle disparition ou une dislocation dans le chaos, ne sait rien de l’histoire des nations.

Jour après jour, le peuple se révolte contre l’injustice. Du Rif à Zagoura, Jerada, Aïn Sbaa… Certains sont morts, dévorés par les poissons, mais d’autres sont restés pour continuer la lutte. Et désormais ils connaissent la source de tous leurs maux : le roi.

 

Tags : Maroc, Mohammed VI, Makhzen, Africa Intelligence, Fouad Ali El Himma

2 Comments

  1. « -Le Maroc au bord de l’éclatement, selon la presse internationale- » ??

    Le Maroc aurait dû éclater dès le premier crime commis par la monarchie yahoudite qui a ruiné ce pays consciemment et volontairement pour appauvrir son peuple et l’écraser sous le fardeau de la misère.

    Le Maroc aurait dû éclater au plus tard de son histoire lors du massacre de nos frères Rifains par le palais criminel, en 1958.

    Et au plus tôt de son histoire, le peuple marocain aurait dû renverser la monarchie yahoudite dès 1956, le jour même de la pseudo-indépendance pour avoir assisté, figé et pétrifié, au transfert des villas, des immeubles des grandes villes, des assurances, des pharmacies, des usines, des sociétés, des parcs industriels entiers, deux millions d’hectares de terre fertile, des fermes à travers tout le Maroc et de toutes les richesses que possédaient les anciens colons aux nouveaux colons alaouites et leurs suppléants fassis, laissant le peuple livré à lui même, dépouillé de tout, privé des ressources de son propre pays, refoulé, muselé et soumis à la répression.

    « -Le Maroc au bord de l’éclatement, selon la presse internationale- » ??
    Eh bien, il est grand temps !
    L’Histoire n’a jamais fixé rendez-vous aux peuples pour les conduire à la liberté plus d’une fois.

  2. Dieu est grand est belle est bien grand est au dessus de tous les complot machiavélique de se clan mafieux qui pensent que contrôler un peuples comme ont control un troupeaux de moutons mais ont ils réellement crue se stabilisez après tout le mal qu’ils ont semer a travers le pays pensent ils vraiment que le peuples a oublier ses victimes disparue sous l’ère de hassan le batard est aujourd’hui sous le règne du morion M6
    Non personne n’oublies quoi que se soit car la vengeances est dans les gêne de l’êtres humain
    La vengeance est un plat qui se mange froid nous regrettons tous nos militaires exécuté par le batard du roi Hassan 2 mais nous les réincarnons par notre volonté est notre dignités qu’est la liberté l’égalités la fraternises sont nos objectif pour le futur de la nation Marocaine vive la Republiques a bas la monarchie batardes…….

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*