Le Maroc ne veut pas que son opinion publique découvre que la RASD possède des terres

Loin de toute passion et de convictions personnelles, la question pour ceux qui ne savent rien sur les zones tampons est: « par quelle logique, lors du le cessez-le-feu de 1991, rejeter l’un des deux antagonistes dans des camps étrangers pour réfugiés et lui refuser la possession d’une terre? » Ceci alors qu’il était en position de force, détenait des milliers de prisonniers de l’autre antagoniste ainsi qu’un grand butin et contrôlait des terres. Comment peut-il accepter cela? Si vraiment cette terre était entièrement une zone tampon, alors pourquoi son tracé ne suit-il pas la frontière internationale?
La vérité est que lorsqu’un cessez-le est convenu, chaque partie est figée sur place et l’on trace une frontière temporaire entre eux avec un accord sur une zone tampon qui ne dépasse pas quelques kilomètres mais pas des dizaines de kilomètres comme dit la propagande et quel serait alors l’intérêt de toute cette profondeur?
Toute personne qui ferait une recherche honnête sur le web pour cette région constaterait que le ruban isolant a seulement 5 km de largeur maximale de chaque côté du mur de sécurité, suivie d’une zone de 25 km autorisée d’accès mais démilitarisée, puis par des terres libres comprenant les villes occupées par le Polisario. Il y reçoit des invités internationaux et onusiens qui n’ont jamais critiqué sa présence dans ces lieux.
En fait, le Maroc ne veut pas que le monde découvre que la RASD possède des terres, ce qui signifie les composantes d’un état, en contradiction avec sa thèse de « république utopique » ne méritant aucune reconnaissance.

Source : Un commentaire de Logique

 

Tags : Maroc, Sahara Occidental, mur de défense, zone tampon, territoires libérés

6 Comments

  1. Vive le rasd libre et independante rester cher vous Maroc dernière votre mur tampon vive l Algérie et tout les pays qui soutiennent le rasd

  2. A propos de la marche verte.
    A tous ceux qui ont toujours été habitués à une certaine version de l’Histoire, sachez que le Makhzen a toujours basé sa politique sur le mensonge pour pouvoir contenir le peuple laissé exprès en état d’analphabétisme. C’est naturel pour tout régime monarchique absolu, dont l’intérêt passe avant celui du peuple considéré comme de simples sujets soumis.
    – En réalité, le Polisario a été créé en 1973 à Zouerate par des combattants Sahraouis pour lutter contre le colonialisme espagnol et qui étaient en lutte bien avant cette date mais de façon désorganisée. Il avait demandé de l’aide à Hassan 2 qui avait refusé, ce qui dénote déjà de la perception royale du Sahara Occidental à cette époque et de son peu d’intérêt. Le Polisario n’a donc pas été créé en 1976, comme dit la propagande pour y impliquer malicieusement l’Algérie.
    – Si vraiment le Sahara Occidental était un territoire marocain, alors où était caché ce royaume pendant toute la période de colonisation de cette contrée par l’Espagne de 1884 à 1975? En fait, le Maroc n’a jamais fait d’effort notable pour libérer ce territoire et l’a même royalement ignoré, même après son indépendance en 1956 et jusqu’en 1975. Une dépêche du journal Al Alam, organe central du Parti Istiqlal datée du 3 août 1973 saluait la lutte armée des « militants sahraouis contre le colonialisme espagnol au Sahara Occidental occupé », ce qui est en soi une reconnaissance de leur résistance propre.
    – Dans l’histoire récente du Maroc, on n’a jamais entendu parler de soldats ou de citoyens du nord du Maroc qui se sont sacrifiés pour le Sahara Occidental ou qui se sont battus contre le colonisateur espagnol avant 1975. Comment peut-il en être autrement car le Maroc n’a jamais fait de guerre de libération digne de ce nom mais a justifié cela par sa préférence des négociations de palais quitte à y laisser des plumes, à part le soulèvement du Rif traîtreusement réprimé par le Régime lui-même. Mais certains autres faits plus profitables ont été amplifiés et glorifiés pour la consommation interne. On leur vante, à outrance, 12 siècles d’Histoire à la gloire des dynasties utiles au Régime mais rien avant. Tout en occultant que c’est une histoire honteuse pleine d’intrigues, de traîtrises, de massacres, de brigandage et d’esclavage, connue de tout le monde et accessible sur le Web à qui veut s’en divertir et présentée en version clean au peuple marocain destiné à applaudir .
    – A cette date de 1975, le colonisateur espagnol bien connu pour sa phobie des investissements et dépenses vu l’état délabré de ses anciennes colonies, excédé par les coups du Polisario et le coût de la colonisation, a préféré jeter l’éponge et se retirer du territoire. Mais il l’a fait d’une façon indigne et irresponsable car, au lieu d’organiser un référendum d’autodétermination avec la population indigène comme l’ont fait les autres puissances avec leurs colonies, il s’est « débarrassé » de ce territoire en le proposant en partage entre les voisins marocain et mauritanien qui ont alors ratifié les accords de Madrid. D’ailleurs, rien que cette idée de partage est suffisante pour douter de l’appartenance réelle de ce territoire au Maroc car aucun propriétaire authentique, digne et responsable, n’aurait jamais accepté pareil marchandage.
    – C’était l’occasion rêvée saisie par Hassan 2 pour éloigner les démons de l’armée déjà impliquée dans des tentatives de coup d’état. Il leur avait donné le Sahara en pâture et dit: « Enrichissez-vous mais ne faites pas de politique! ». Il a donc organisé un simulacre de mouvement de libération appelé « marche verte » où il n’y avait plus rien à libérer car les « marcheurs », constitués essentiellement de soldats en tenue civile, de chômeurs et de gens sous contrainte, mus par l’intérêt matériel car on leur avait promis des lopins de terre et une nouvelle vie, avaient attendu à la frontière, plusieurs jours, le départ du dernier soldat espagnol pour ne prendre aucun risque. C’était une « libération gratuite » sans aucun péril ni aucun martyr ni aucune gloire. En réalité, la grande majorité des marocains a été bernée par la propagande officielle qui prétend que le roi Hassan 2 a libéré le Sahara Occidental avec la marche verte, une opération concoctée pour occulter la lutte du peuple sahraoui contre le colonialisme espagnol.
    – Dans la réalité, en raison de la résistance sahraouie et son orientation progressiste, la France et les USA ont poussé le Maroc à envahir ce territoire pour empêcher la création d’un état socialiste dans l’ancienne colonie espagnole. Paris continue encore son aventure au Sahara dans le but de s’assurer l’exploitation de ses nombreuses richesses naturelles et le Maroc n’est qu’un pion d’exécution.
    – Ceci avec une ignorance totale du peuple autochtone qui y vivait déjà. Et, bien sûr, la première préoccupation du Makhzen a été d’importer une nouvelle population acquise à sa cause et de mater les récalcitrants autochtones. Ces derniers ont fui, sous les bombes et le Napalm documents à l’appui, vers le territoire algérien à Tindouf où ils sont toujours réfugiés. Et, comble de l’ironie, on a propagé l’idée que ces réfugiés y sont séquestrés contre leur volonté.

  3. Le meilleur accomplissement ou héritage que pourrait laisser M6 pour son peuple et son fils serait de lui laisser un pays en paix avec ses voisins le Sahara Occidental, l’Algérie, l’Espagne et la Mauritanie. Il est temps que le Maroc se défasse de ce mensonge sur le Sahara Occidental et rende les territoires restants occupés au peuple saharaoui ! Il est temps aussi qu’il comprenne qu’il vaut mieux pour son peuple d’avoir des bons voisins que des amis lointains ! La fin est si proche pour M6 ( sans la lui souhaiter évidemment) qu’il faudrait probablement préparer la suite en tant que croyant et en tant que père et roi ! S’il veut péréniser son royaume pour son fils, le compte à rebours a commencé ! Pour ce qui est d’engager une guerre avec les Saharaouis, ce serait un acte suicidaire, aucun pays de la région ne restera les bras croisés … quitte à détruire le Maroc et son royaume ! en tout cas l’ALgérie et ses millions d’âmes originaire du Sakiet el Hamra ( notamment la communauté dite iMrabten de Kabylie et des AUrès dont est issue une grande partie de l’Intelligencia d’Algérie) ne laisseront pas les Saharouis sans défense !

  4. Si le Makhzen déclare que les villes occupées par le Polisario et situées à l’est du mur de séparation sont dans la zone tampon d’accès limité et interdites de toute activité, alors toute la partie qui lui est symétrique par rapport à ce mur et située à l’ouest est aussi dans la même situation et doit être évacuée de toute présence marocaine. Car la même réglementation vaut pour les deux parties selon les accords de 1991.
    Voir carte.

  5. Les différents pouvoirs nord africains se présentent tous comme des pays libres démocrates (respect des droits humains etc…), pour mieux cacher leur barbarie sanguinaire.
    La monarchie marocaine de H2 à exterminé toute opposition au sultan arabe négrifié. L’Algérie arabo-islamique à exterminé également tous les opposants (notamment Kabyles ou Mzab). Sans parler du sanguinaire Ben Ali ami de la France et Israël.
    Certes sans l’Algérie le Maroc judéo-arabe, aurait exterminé toutes les populations Sahara Occidentale, pour mieux s’accaparait ce territoire à décoloniser et ses richesses infinies.
    Mais comme tous les sous traitants coloniaux, le Maroc n’a pas agit seul (il bénéficie d’un soutient occidental sans mesure notamment sa marraine la France et son parrain Israël). Mais USa, Maroc, la France, la Mauritanie, l’Espagne, Israël et autres rapaces, veulent tous faire mais basse sur le Sahara occidental (je pense que l’ Algérie recherche désespérément un passage Atlantique pour ne pas dépendre du Maroc franco-judéo-arabe ou de la Mauritanie du Franc CFA).
    En gros le Sahara Atlantique occupé est bien géré par le Polisrio (soutenu par Alger), pour se préserver des maladies coloniales (notamment Maroc, France, Espagne).

  6. Moho 6, veut jouer au grand maître du Maghreb et de l’Afrique de l’Ouest (sous couvert de racines africaines), d’où la nécessité d’annexer purement et simplement le Sahara Atlantique au nez de l’ONU (en le vidant de sa population originelle qui représente un sérieux obstacle à la réalisation de ce projet pharaonique).
    Pour justifier ce projet démesuré, il s’ identifie au vieux sultan bédouin Moulay Ismaël, qui se prenait pour Louis XIV en Djelaba. Ou encore, il s’identifie a l’ Empereur Almoravid Berbère ( Youcef Nath Tachfin), ayant régnait sur 2 continents (Afrique/Europe). Sauf que Tachfin n’ était pas sous protectorat français, espagnole, ou autre il était maître des lieux, avec une autorité incontestable et incontestée.
    Moho 6 est loin de tout ça, de plus l’époque n’est plus la même (aujourd’hui tous les pays de la rive sud et les pays du Golfe sont tous sous protectorats multiples). Depuis quand un larbin se prend pour un empereur ?
    Les ancêtres des Sahraouis on construit l’Empire Almoravid, mais les Judéo-arabes Alaouites sont des imposteurs et des sous traitants.
    Les Sahraouis sont libres de choisir leur destin, Moho 6 et la France n’ y peuvent rien.
    Vive le Sahara libre

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*