Le premier autocar CTM au Maroc

Le premier autocar CTM au Maroc.

1919
Le 30 novembre, La Compagnie de Transport et de Tourisme au Maroc a été créée . Depuis, la CTM a connu une progressive expansion sous le régime colonial en étendant son réseau et en multipliant ses agences dans le sud du Maroc.

1932
Lancement de la première campagne publicitaire sous forme d’affiches

1969
La première fusion dans l’histoire du Maroc a eu lieu. Elle regroupa La CTM et LES LIGNES NATIONALES (LN, anciennement  » La Valenciana S.A. » dont les services couvraient le nord du royaume. La compagnie devint ainsi CTM-LN et étendit son réseau au niveau de tout le Maroc. La CTM-LN était contrôlée à 56% par l’ONCF , à 23,5% par la CDG et à 20,5% par des investisseurs privés.

1975
L’Etat participe directement au capital de la compagnie par la souscription à hauteur de plus de 8 millions de dirhams à l’augmentation de son capital.

1986
La participation de l’Etat passe de 66,5% à 80,7% suite à une nouvelle augmentation du capital.

1993
La CTM est la première entreprise marocaine cédée dans le cadre du programme de la privatisation. Elle est en même temps introduite à la Bourse des valeurs de Casablanca.

1994
2,6% du capital a été alloué aux salariés, et 18,46% aux personnes physiques résidentes à l’étranger.

1998
La CTM a adopté un nouveau Système d’Identité Visuelle (Logo) et a rajeuni son parc autocar. Ce changement vient en renfort de sa nouvelle image, celle d’une entreprise avant-gardiste qui anticipe sur l’évolution de son environnement.

1999
Célébration du 80ème anniversaire de la CTM.

2000 Création des deux filiales, CTM Messagerie et CTM Tourisme.

2001 Mise en place d’un plan de reengineering, comportant un volet industriel (analyse du réseau d’exploitation et redimentionnement du parc) et un volet commercial (refonte des grilles d’exploitation)

2002 Création de l’agence de voyage « Odyssée » qui offre des produits standardisés aux normes internationales (Sight Seeing, Billetterie, Séjours, Congrés, Séminaires.

2003 Lancement de l’activité Transport de Personnel à travers la filiale « ISSAL », basée dans un premier temps à Tanger et desservant Tanger Free Zone.

 

Source : Benzaken

 

Tags : Maroc, bus, transport public, car

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*