Le roi du Maroc tente de se rattraper avec la Mauritanie

Nouakchott,  31/07/2018  –   L’ambassadeur du Royaume du Maroc en Mauritanie, SEM. Hamid Chabar, a souligné, lundi à Nouakchott, la solidité des liens unissant la République Islamique de Mauritanie et le Royaume du Maroc, indiquant que celles-ci puisent leur fondement et leur force dans un socle commun, que viennent immuniser et consolider la densité des liens sociaux, humains, ethniques, culturels et spirituels entre les deux pays.

SEM. Hamid Chabar, qui s’exprimait, lors d’une réception à l’ambassade du Maroc à Nouakchott, à l’occasion du 19ème anniversaire de l’intronisation de Sa Majesté le Roi Mohamed VI, a félicité le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, son Gouvernement et toutes les composantes du peuple mauritanien pour l’éclatante réussite du 31ème sommet de l’Union Africaine organisé début juillet 2018 à Nouakchott.

Il a ajouté que ce sommet est une concrétisation indiscutable de la place de choix qui est, désormais, celle de la Mauritanie aussi bien sur l’échiquier continental qu’international.

Au sujet des liens économiques entre les deux pays frères, l’ambassadeur a précisé que les relations étroites qu’entretiennent les deux pays font du Maroc le premier partenaire commercial africain de la Mauritanie et le premier investisseur du continent dans ce pays frère.

« Ce bilan positif et prometteur est appelé, incontestablement, à se renforcer davantage grâce à l’implication et à la sollicitude personnelle de sa Majesté le Roi Mohamed VI et son frère, Son Excellence Mohamed Ould Abdel Aziz, Président de la République Islamique de Mauritanie’’, a conclu l’ambassadeur.

La réception s’est déroulée en présence du ministre des affaires étrangères et de la coopération, M. Ismael Ould Cheikh Ahmed, du secrétaire général du ministère et du directeur du Maghreb Arabe et d’autres personnalités. AMI

Tags : Maroc, Mauritanie, Polisario, Sahara Occidental, Union Africaine, Hamid Chabar

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*