L’intérêt de la presse américaine pour la crise du Rif peut inquiéter

C’est un développement qui ne devrait pas passer inaperçu auprès des autorités marocaines. Coup sur coup mercredi 28 juin, le magazine Newsweek, passé au tout numérique en 2012 puis revenu en version print deux ans plus tard, a consacré dans sa page «Opinion» un article sur la crise du Rif sous le titre «Pourquoi les manifestations de rues au Maroc deviennent dangereuse ».

Le prestigieux New York Times a également ouvert ses pages «Opinion» à une tribune sur «le retour en force de la rébellion des montagnes marocaines». Un intérêt subit pour le Rif qui, s’il n’inquiète pas encore le ministère  marocain des Affaires étrangères, le pousse à s’interroger sur la suite que tout cela pourrait avoir.

Les deux publications sont en effet très influentes auprès de nombreux cercles à Washington, parmi lesquels les think tanks, les groupes de pression et les membres des comités des Affaires étrangères au Congrès.

Pour l’heure, hormis un coup de sang contre les Pays-Bas, Rabat a choisi de traiter les événements d’Al Hoceima dans un cadre strictement interne.

Maghreb Intelligence

One Comment

  1. Pingback: El Rif. Pueblo hermano, país vecino (Parte II) | LUMBRE

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.