L’officier de police Boufarra dans le collimateur de la DGED

Noureddine Boufarra est un ancien officier de police qui a dénoncé l’implication de hauts gradés des services de sécurité et de l’entourage du roi dans le trafic de drogues et le blanchiment d’argent.

Après avoir réussi à fuir le Maroc, Boufarra a exprimé des craintes pour sa vie. Il est persécuté par les services secrets marocains en Europe.

Dans le plan visant à son élimination physique, la presse proche de la DGED a diffusé des fausses informations sur lui. Elle prétend qu’il est impliqué dans le trafic de drogue au sein des organisations criminelles internationales. C’est le prétexte qui servira pour justifier sa liquidation car il possède des informations très sensibles aux yeux des autorités marocaines. Il accuse Fouad Ali El Himma et Ilyas El Omari d’être derrière sa persécution à l’étranger et ils les responsabilise de tout ce qui peut lui arriver ainsi qu’à son fils.

Tags : Maroc, DGED, trafic de drogue, Makhzen, Noureddine Boufarra

One Comment

  1. Tout le monde le sait L’entourage près et tres prés baigne dans le trafic de drogue Il sont tous corrompus juqu a l os du plus haut au plus petit .Comme çà qu il achète la paix sinon se serait un foutoir pas possible En plus il ferme les yeux car ca lui rapporte
    Le trafic serait vite arrêter si l armée s i mettait comme en Colombie ou autre pays d Amérique du sud
    Mais il a y beaucoup d intérêt a laisser faire Ne sarit ce qu acheter un avion a son fils !!!!
    Ce n est pas un roi mais il va devenir comme Bouteflika un légume et vous serez toujours en adoration !!! mdr

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*