Macky Sall au Maroc pour des vacances au frais du contribuable marocain

Selon des sources de la presse sénégalaise, le président « Macky Sall, a fait un petit détour au royaume chérifien pour y passer quelques jours ».

Le séjour privé de la plus haute autorité du Sénégal vient quelques jours après la victoire de son parti aux élections législatives où il avait un adversaire de poids : Abdoulaye Wade. Il advient quelques jours après les vacances d’un autre grand ami du Maroc, Ali Bongo, le président du Gabon par fraude.

La destination préférée des présidents africains francophones a toujours été la France. Cependant les leaders du Gabon, du Sénégal et de la République Centrafricaine lui préfèrent, de temps en temps, le « pays des droits de l’homme » qu’ils adorent violer à cœur joie. Même le roi d’Arabie Saoudite aime passer ses vacances en France avant que des filles en maillot de bain ne viennent gâcher sa fête. Il se trouve actuellement à Tanger. Deux choses les attirent. Ses vacances sont payées par l’Etat marocain. Par le contribuable marocain, en d’autres mots. Et les filles sont soigneusement choisies pour satisfaire le goût des amis de Mohammed VI. En échange d’un soutien de l’occupation du Sahara Occidental par le Maroc. Soutien chapeauté par la France et le Sénégal dans le cadre des manigances de la Françafrique et dont le continent africain risque de payer les frais. Paris, de son côté, assure la pérénnité des régimes les plus pourris de l’Afrique.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.