Le Makhzen creuse son tombeau avec sa propre main

La situation dans notre pauvre pays est dans un état de délabrement avancée. L’abcès est putréfié, fétide et infecte, les chantiers de l’Avenir comme l’Education ou la Santé sont dans un piteux état et souffrent de l’absence de vision nationale et patriotique.

Je ne t’apprends rien, heureusement que le Makhzen, grisé dans son ivresse de pouvoir ne voit rien venir: Ils creusent leurs tombeaux avec leurs propres mains et scient la branche sur laquelle ils sont assis et s’appuient. Ils creusent leurs tombeaux avec leurs propres mains sales, les mains sales de corruptions qui gangrènent tous les niveaux de la société et de l’Etat.

«La cerise sur le gâteau», c’est cette bonne nouvelle de  la fluctuation du Dirham décidée par le FMI allant dans le sens de hâter la révolution. Ils ont dépouillé le pays, ils l’ont endetté pour remplir leurs crédits faramineux dans les banques étrangères et paradis fiscaux. En devise bien sûr. C’est pas eux qui vont souffrir de cette fluctuation. Ces rapaces avec à leur tête leur roitelet, prédateur adulé de père en fils, qui lui, ne souffre guerre avec ses 300 milliards qu’il prélève, sans discussion, sur le budget d’un Etat exsangue, avec des salaires mirobolants des chefs d’entreprises publiques avoisinant des fois 100 fois le SMIC, qui est misérable : 150 à 200 euros.Les salaires  des ministres et des députés ne sont pas en reste et qui héritent avec leurs familles une coquette retraite.

Ces vautours, ces charognards ont dépaisselé et dépouillé les finances publiques, avec leurs corruptions et leurs gabegies et à présent avec cette fluctuation de Dirham ils veulent que le petit peuple trinque. Ce qu’ils ignorent dans leurs calculs c’est que la patience de ce peuple a des limites. Notre misérable peuple qui sera pris à la gorge se soulèvera comme il l’a fait le 23 mars 1965, le 20 juin 1981 et en février 2004. Mais cette fois-ci ça sera un Tsunami qui emporterait tout sur son passage.

Bien que ces rapaces ont déjà cette éventualité en tête, ils prendront la fuite, vers la côte d’Azur, et dans les paradis fiscaux, mais La Révolution les pourchasseraient et les jugeraient.

Aujourd’hui l’ESPOIR est permis et la peur va changer de camps. Pour moi, avec l’aide de Dieu, c’est déjà fait: Après nous le déluge ou les AVC… ou le cancer de la panse pour ces Krouch La7ram. Bouchra Lana : La RÉVOLUTION EST IMMINENTE.

Zine al Abidine Bensrhir

H.M.I  le 27 janvier 2018

 

Tags: Maroc, crise, FMI, dette, manifestations

4 Comments

  1. Il est grand temps que ce peuple se soulève pour recouvrir sa dignité et sa liberté face à une féodale prédatrice famille allaouite venue de l’Arabie Yahoudite pour l’humilier et l’asservir au point d’en avoir fait une Risée Universelle.

  2. C’est triste de voir cette photo qui confirme que le seul critère de citoyenneté au Maroc se rapporte exclusivement à la manière de se courber pour faire ce fameux baise-main et ou de s’applatir pour lécher les babouches d’un notoire prédateur.

  3. Je comprend mieux mauntenant et après avoir vu cette photo, pourquoi le peuple du Sahara Occidental refuse de devenir un sujet soumis à un notoire Prédateur.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.