Manifestations importantes à Paris pour dénoncer le régime de Rabat

Nous avons indiqué que le dossier du Rif est le début de quelque chose d’important au Maroc. Le Rif est fier, le rif est digne et refuse de se prosterner avec la pression de l’injustice. Le choix que la monarchie marocaine offre au peuple entre accepter l’oppression et la pourriture ou nous faire miroiter un scénario à la syrienne ne tient plus. Aussi, le mythe du roi gentil et de l’entourage mauvais et des partis politiques pas bien ne tient plus selon les analyses de plusieurs politologues comme le Pr. Chraibi par exemple de l’Université de Genève en Suisse. C’est un système, le roi a le pouvoir et ne veut pas rendre compte, après avoir accusé la classe politique (ce qui est, en partie, vraie), la prochaine étape accusera le peuple peut être aussi? La monarchie marocaine doit se réformer sinon nous allons droit vers des secousses graves.

Nos régimes ne peuvent plus tirer leur légitimité d’un support occidental en contrepartie d’une oppression du peuple et sa mise aux pieds, l’occident n’est pas notre allié et ne nous rend pas service.  Cette situation radicalise notre jeunesse, tue l’espoir national d’un suraut et crée le terrorisme, l’immigration illégale, la criminalité interne, et des foyers de révolution partout dans le pays.

Depuis le début nous tenons avec stabilité cette ligne sans nous faire d’illusion sur la réalité du Maroc et pourquoi ca ne marche pas et ça ne décollera pas!

C’est la responsabilité du roi de réagir aux violations constitutionnelles, à la pourriture et l’incompétence qui s’est institutionnalisé dans le pays, taper fortement sur les corrompus et non sur les gens qui demandent à corriger la situation. Le Maroc se vide de sa jeunesse et des ses talents.

La monarchie marocaine doit réformer la Constitution et laisser le pouvoir aux institutions qui pourront rendre compte devant le peuple et couper ses alliances inadmissibles avec les blocs qui brûlent le monde musulman et nous gardent arriérés et sous leur domination.

Comments are closed.