Le Maroc a perdu la bataille du Sahara Occidental (républicains marocains)

Selon le mouvement républicain marocain, la participation du roi du Maroc au Sommet UE-UA d’Abidjan est une reconnaissance de la RASD. Une reconnaissance sanctionnée par la pose de Mohammed VI aux côtés du président sahraoui dans la photo de famille clôturant le Sommet.
Le régime marocain joue avec le temps pour faire accepter la normalisation des relations entre le Maroc et la RASD. Tout comme la normalisation avec l’Etat sioniste, ajoute la même source. Dans le cadre de cette normalisation rentre la photo de Bourita avec le ministre sahraoui des affaires étrangères.
Les républicains marocains se demandent pourquoi les thuriféraires du régime ne questionnent pas Mohammed VI sur sa présence à côté du Polisario. Ils n’hésiteront pas à dire qu’il s’agit soit d’un montage photoshop ou d’une offensive menée de l’intérieur de l’Union Africaine.


L’adhésion à l’organisation panafricaine a été précédée de la signature et l’acceptation des conditions établies par le Statut de l’UA, y compris la reconnaissance des Etrat membres dont la RASD fait partie.
Les quantités faramineuses d’argent dépensées par le roi Mohammed VI en lobbyingn’ont servi à rien. Le Maroc a quitté l’UA en 1984 en raison de la présence de la RASD. 37 ans aprés, il revient malgré que les sahraouis sont encore là et ils continuent de mener campagne contre le Maroc dans le domaine du respect des droits de l’homme et la protection des ressources naturelles du Sahara Occidental.
Les républicains rappellent que Hassan II avait refusé d’aider les sahraouis à se battre contre le colonialisme espagnol et n’a pas bougé un doigt pour condamner la répression de l’Espagne contre la population sahraouie. La Marche Verte n’était qu’une mise en scène visant à couvrir les véritables raisons du retrait espagnol.

Comments are closed.