Maroc : A propos de la maladie du roi

Selon Saïd Salmi, professeur à l’Université de Franche-Comté, le roi du Maroc est atteint de sarcoïdose, une maladie inflammatoire auto-immune qui provoque la formation d’amas de cellules dans les organes, préférentiellement dans les poumons.

La sarcoïdose est considérée comme une maladie rare mais non exceptionnelle. Sa prévalence exacte est inconnue car la maladie n’est pas toujours associée à des symptômes, mais on estime que 1 personne sur 5 000 à 1 sur 20 000 est touchée dans la population totale. (1) 6 000 à 12 000 nouveaux cas sont diagnostiqués annuellement en France. (2)

Selon des informations recueillies par Salmi dans la Clinique Ambroise Paré, à Neuilly-Sur-Seine, où le roi Mohammed VI s’est fait opérer dernièrement d’une arythmie cardiaque, la sarcoïdose peut avoir des conséquences néfastes sur le fonctionnement du cœur, la respiration, les articulations, les reins, les yeux et le système nerveux.

La sarcoïdose est traitée avec des cortisones, ce qui a fait augmenter le poids du patient. L’évolution de la maladie a donné lieu à une arythmie cardiaque qui a contraint le roi à une hospitalisation en urgence.

Parmi les symptômes de la maladie, l’arthrite et des gonflements articulaires, ce qui explique la béquille avec laquelle le souverain est apparu à plusieurs reprises. Ses conséquences aussi sur les poumons ainsi que sur le système nerveux laissent place à des mouvements involontaires au niveau des lèvres.

La sarcoïdose entraîne souvent fatigue, fièvre, perte de poids et douleurs musculaires et articulaires. Outre ces signes généraux, on observe des symptômes liés à l’atteinte d’organes en particulier : une toux persistante et un essoufflement liés à une atteinte des poumons sont les signes les plus fréquents, de même que les lésions sur la peau, les troubles oculaires et l’arythmie cardiaque.

 

Tags : Mohammed VI, sarcoïdose, arythmie cardiaque, cortisone, corticoïdes

2 Comments

  1. « -Sarcoïdose :
    La sarcoïdose appelée aussi maladie de -Boeck- est une maladie inflammatoire qui semble être provoquée par une réaction de l’organisme cherchant à se défendre contre un agent agresseur (antigène) qui, jusqu’à maintenant, demeure inconnu.- »

    Hmmm….un agent agresseur inconnu ? Dans le cas de Mihmane, il faudra chercher cet « agent agresseur » au « Spijkerbar » à Amsterdam !..Ce n’est pas dans ce bar homosexuel qu’il a été vu ? Son inflammation…euh……. comment il l’a eu ? En gazouillant à la ronde dans le bar : Je suis une taupe, mangez-moi..!

  2. « -Maroc : A propos de la maladie du roi- »

    La maladie du roi ? Et que se passera t-il s’il mourrait-là maintenant et sur place ? Absolument rien ! Pas même une mouche ne changera sa course.
    Lorsqu’une personne meurt, tout ce que la nature consent à lui accorder c’est six pieds sous terre. C’est dans cet espace exigüe que lui accorde l’éternité qu’il sera confiné à jamais. Et que peut y changer ce pompeux mausolée du paganisme de Rabat construit sur des tombes minuscules ? C’est absurde. Ces brigands qui ont ruiné le Maroc et paupérisé son peuple se donnent encore l’impudence de voguer dans l’extravagance, à des montres à 1.2 million$ et des chiffons de pédé à 50 ou 100 mille$….etc. Mais plus on est fortuné, plus on est arrogant, absurde et vaniteux. Et plus on est adulé, plus on devient cinglé.
    Les sultans du Maroc ont institué l’adulation, la fanfare et l’idolâtrie : Ils sont devenus plus que cinglés !

    Le roi du Maroc ne sera t-il pas confiné six pieds sous terre pour l’éternité comme tout le monde ? Bien entendu, mais ce ne sont pas les questions existentielles qui ont embarrassé les dictateurs tout le long de l’histoire.
    Les tyrans ne peuvent avoir de conscience, de morale ou de scrupules : Ils n’ont pas d’âme. Peut-on dire que Mihmane possède une âme ? Comment est-ce possible ? Il saccage sciemment et volontairement les richesses du Maroc dans l’unique objectif de priver le peuple marocain du développement et du progrès que seul l’argent peut procurer.
    On sait que c’est grâce à ses ressources judicieusement et intelligemment exploitées qu’un pays progresse et prospère. Mihmane le sait très bien malgré sa nullité, et c’est pour ça qu’il massacre les ressources du pays et écrase ses habitants. Pourquoi ? Voilà la question qui ronge les esprits. Pourquoi le pillage, la répression, la torture, l’incarcération arbitraire, l’injustice et les représailles par l’appauvrissement et la misère ? Quel est l’homme ou la femme qui ne voudrait pas voir son pays croître, fructifier, être florissant, juste et prospère ? Lequel d’entre nous ne le voudrait pas ? Personne.

    Mais, lui, il n’est pas l’un d’entre nous.

    Alors, qui est-il ? D’où vient-il ?
    Il n’y a qu’une seule réponse à tout ça : Il est de sang juif.
    Il ne peut donc avoir de fibre nationale ou patriotique.
    Nous sommes sous régime sioniste. Une monarchie yahoudite.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*