Maroc : Afriquia change de nom dans le but de duper les boycotteur

Le Maroc continue d’honorer sa grande image de pays où prolifère la répression, la corruption, l’escroquerie et la triche.

Afriquia, dans le but de sauver son capital, a décidé d’opter pour la mauvaise voie : celle de la triche. Elle a changé de nom dans certaines stations afin de duper les citoyens et se faire passer pour une autre société qui n’est pas celle boycottée par le citoyen marocain.

Ainsi donc, le Makhzen continue son entêtement à vouloir casser la mouvance boycottiste par tous les moyens, y compris la duperie.

En effet, tricher semble être la réponse des autorités à la persistance de la campagne de boycott contre les produits des Danone, Afriquia et Sidi Ali.

Mais qu’est-il arrivé aux sociétés marocaines pour qu’elles tournent le dos aux revendications de la population et érigent la triche comme politique publique? Est-ce dû au fait qu’ils n’ont plus que rarement des exemples de probité et de sérieux chez les hauts responsables de ce pays qui mènent le jeu depuis le palais royal? Est-ce dû à la généralisation de la triche et la duperie dans la scène politique marocaine?

Comment peut-on faire confiance à un Etat, quand sa politique est basée exclusivement sur la spoliation, la duperie et la mythomanie ? Quand est-ce qu’ils décideront enfin de prendre des décisions importantes concernant le peuple marocain ? Corse sont prises et appliquées dans un huis-clos institutionnalisé et donc dans Jusqu’à présent, leur réaction à la campagne de boycott a été le silence dans un climat de méfiance, de déni de la réalité, et du refus général de l’exigence de dignité, d’identité, de démocratie, de transparence et de justice. La persistance sur cette ligne pourrait  conduire à des évolutions préoccupantes. Les marocains, eux, ne renonceront jamais à leur nouveau moyen de lutte contre la prédation du palais royal et de son entourage communément appelé Makhzen.

 

Tags : Maroc, boycott, afriquia, danone, sidi ali, Petrosud

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*