Maroc : agent d’autorité demande l’asile à Melille

M. Khoulali

Mohamed Khoulali, né en 1984, est un agent d’autorité avec le grade de Mokaddem. Il travaillait dans l’administration du district (Mouqataa). Sa mission était de livrer certains documents administratifs tel que le certificat de mariage, certificat de naissance… Mais, au Maroc, les Mokaddems sont désignés en particulier pour surveiller tout mouvement dans la ville. Chacun est chargé d’un quartier et ils sont la principale source de renseignement pour services de sécurité.

Khoulali a réussi à entrer dans la ville espagnole de Melille et a sollicité l’asile politique en vue de fuir la prison au Maroc où il a été incarcéré pendant six mois après avoir dénoncé des officiers de la police qui s’adonnaient aux drogues durs et recevaient des pots-de-vin en échange de leur silence sur le trafic de drogues dans la région de Nador.

Il a été chargé de surveiller l’inspecteur de police dissident Noureddine Boufarra qu’il a ensuite prévenu sur les intentions de la police d’arrêter ce dernier.

Mohamed Khoulali renforce l’équipe d’anciens policiers et militaires qui ont choisi l’exile pour lutter contre la corruption et les trafics qui sévissent dans le royaume de Mohammed VI. Equipe dont les principaux noms sont : Moustapha Adib, Noureddine Boufarra, Abderrahim El Mernissi…

Tags : Maroc, corruption, Makhzen, Mohamed Khoulali, trafic de drogue

One Comment

  1. Vu sur un site que 530 marocains ont demandé asile a l’Espagne en 2017 suivant les statistiques, probablement autant + ou – en France, en Allemagne, aux Pays Bas et peut etre meme en Corée u Nord. A l’inverse personne n’a connaissance d’un Français, d’un Allemand, d’un Belge, d’un Espagnol qui n’ait demandé asile au royaume de momo le 6eme!!!
    Quand aux pauvres marocains qui se jettent dans le détroit de Gibraltar, a mon sens, ce n’est pas pour le plaisir de la natation

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*