Maroc : amères vérités à dire

Logo du hacker qui a dévoilé sur la toile les opérations de corruption de la diplomatie marocaine

 « Celle-ci n’hésite pas, en effet, à soudoyer de nombreux hauts responsables onusiens, et représentants de divers pays au sein de cette instance internationale, pour les amener, sinon à s’aligner sur ses idées colonialistes et criminelles, du moins à fermer les yeux sur les graves dépassements toujours  » tolérés  » et  » protégés  » au sein des territoires occupés sahraouis. Il n’est de ce fait nul besoin de s’étonner que le Maroc ait opté pour le même procédé dans le but de se tourner vers l’Afrique, et d’y faire des affaires à moindres frais, pensant ainsi distancer (sur les plans diplomatiques et économiques) les grandes puissances continentales qui défendent le principe d’autodétermination du peuple sahraoui, à l’égal d’Alger et de Pretoria ».

Par Mohamed Abdoun :

Abdelkader Messahel, notre ministre des Affaires étrangères, s’est vu contraint et forcé d’étaler certaines vérités, pas toujours bonnes à déballer sur la place publique, concernant notre turbulent et imprévisible voisin de l’oust. Oui le Maroc, car c’est en effet de lui qu’il s’agit, est le plus grand producteur de cannabis dans le monde. Un nombre infini de rapports onusiens, tous plus fouillés et impartiaux les uns que les autres, vient régulièrement confirmer cette axiomatique vérité.

Dès lors, il va sans dire qu’une pareille  » industrie « , menée à l’échelle d’un royaume comme le Maroc, ne pouvait l’être sans la complicité active de nombreux hauts responsables, tant militaires que civils. Le Makhzen est impliqué jusqu’au cou dans ce trafic mortel. L’agent qu’il génère, sans doute considérable, se devait d’être blanchi d’une manière ou d’une autre. Le roi Mohamed VI ainsi que les membres de sa cour ont ainsi eu l’ingénieuse idée de le réinvestir en Afrique. Continent d’avenir, encore vierge, où tout reste encore à faire et à prendre, et où les gouvernements sont moins regardants, manque de moyens et de standards démocratiques désobligent, il était facile pour le Maroc d’y injecter des sommes importantes, tout en y jouant le  » bon samaritain « .

Chemin faisant, il était également question pour le Maroc de rattraper un très important temps perdu. Depuis sont retrait de l’ancienne OUA, devenue UA par la suite, Rabat a carrément tourné le dos à l’Afrique, pour qui la décolonisation du Sahara Occidental relève d’un principe tout aussi inamovible qu’inviolable. Tentant cahin-caha de revenir de ses erreurs et égarements passé, Rabat a introduit une demande pour adhérer (et non pas réintégrer) l’UA, reconnaissant de manière implicite la RASD, pays fondateur et membre de droit de cette union. Commence alors le sport favori des gens du Makhzen, déjà largement mis à nu par le nombre impressionnant de documents révélés par Wikileaks sur la diplomatie de ce royaume. Celle-ci n’hésite pas, en effet, à soudoyer de nombreux hauts responsables onusiens, et représentants de divers pays au sein de cette instance internationale, pour les amener, sinon à s’aligner sur ses idées colonialistes et criminelles, du moins à fermer les yeux sur les graves dépassements toujours  » tolérés  » et  » protégés  » au sein des territoires occupés sahraouis.

Il n’est de ce fait nul besoin de s’étonner que le Maroc ait opté pour le même procédé dans le but de se tourner vers l’Afrique, et d’y faire des affaires à moindres frais, pensant ainsi distancer (sur les plans diplomatiques et économiques) les grandes puissances continentales qui défendent le principe d’autodétermination du peuple sahraoui, à l’égal d’Alger et de Pretoria. Normal que notre pays, qui a déjà eu à souffrir des agissements du Makhzen, du temps du terrorisme, quand les criminels y étaient hébergés, protégés, armés et financés, (le défunt roi Hassan II avait publiquement avoué vouloir faire de l’Algérie un  » laboratoire à ciel ouvert « ), décide d’étaler ce genre d’amères vérités au grand jour. Il y a péril en la demeure. Le Maroc ne peut pas se permettre de fouler aux pieds éternellement le droit international, assuré qu’il est d’une impunité de fort mauvais aloi. Il était temps que quelqu’un dise tout haut ce que tout le monde pense tout bas. Rabat peut, après coup, monter sur ses grands chevaux. Elle n’impressionne, ni ne convainc, personne. Quand on fume trop la moquette, on perd de vue la réalité, et on finit par prendre l’ensemble de ses désirs et délires pour de la réalité.
M. A.

5 Comments

  1. En investissant en Afrique son argent sale du Haschich, soit environ 23 milliards de dollars/an selon un rapport US, le Roitelet M6 veut très simplement prendre la place de Kadhafi et devenir  » le roi d’Afrique ».

  2. Little Bennani, tu n’as ni hasch, ni milliards, ni honneur. Alors n’utilise pas un nom marocain pour te planquer. Et utilise ton vrai patronyme

  3. Que du BLA BLA. Vous n’aurez jamais le sahara occidetale meme apres 1000 ans
    vous avez envahie le territoire du sahara occidentale et le pire c’est que vous avez partage avec la mauritanie ( je n’ai jamais lu un pays partage son territoire avec un autre pays). theoriquement vous revendiquait la moitie du sahara occidentale. puis l’orsque la mauritanie s’est retire vous dit ah non c’est tous le sahara oocidentale qui est la notre ( on partage des bonbons) et personnes ne peut vous faire confiance
    vous avez signe un cessez le feu avec le polisario et vous avez accepte le referendum at maintenant vous dite qu’il est inaplicable
    Vous n’avez aucune credibilte, car vous avez laisse tomber les terres de vos enceintre et vous n’avez pas le courage des hommes. chez nous en algerie on dit que les maroccaions sont Irrespectueux

    On laissera jamais passer le vol du sahara occidentale

  4. A Maroc pluriel
    les gens ne donne nt aucune importance a ce qu tu dit
    أنت و أمثالك مذلولين

  5. A Allah al watan al malik
    Les algeriens savent leurs interret.
    La plus grande arnaque apres celle de la marche verte c’est celle ci:
    a chaque fois j’enetend un marocain ou un responsable marocain, il dit non non non le probleme c’est avec les responsable algeriens , les militaires….. Bla bla . nous n’avons pas de probleme avec le peuple algerien.
    vous pouvez raconter ca a BIBIT ( بيبيط)

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.