Maroc : Assala dénonce les pratiques de corruption derrière le Festival Mawazine

Un des responsables chargés de l’organisation du Festival Mawazine et de contacter les artistes invités à y participer a été dénoncé par la chanteuse syrienne Assala.

Cette dernière a été approchée par ledit responsable en vue de l’inviter à verser une somme d’argent en échange de son inclusion dans la liste d’artistes invités à monter sur la scène du festival Mawazine.

L’information a été révélée par le mari d’Assala, Mahmoud Lemseffer, producteur très connu qui agit pour l’occasion comme directeur du festival pour la programmation arabe et le reste de l’année comme organisateur de concerts privés.

Ce que la chanteuse syrienne reproche à ce personnage, c’est de pousser les artistes à signer, contre leur gré, pour des packages à tarif réduit contre la promesse de se produire sur des petites scènes indignes de leur niveau, comme celles des tournées de l’opérateur « Maroc Télécom » dont le président, Abdeslam Ahizoune dirige le festival Mawazine et a recours aux services de ce producteur dénoncé aujourd’hui.

 

Tags : Maroc, Mawazine, corruption, fraude, Assala, Mahmoud Lemseffer, scandale

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*