Maroc : « Battez-vous pour votre libération! » (Nasser Zefzafi)

Lors de son allocution devant le tribunal mardi, Nasser Zefzafi a prononcé un discours historique démontrant que son moral est loin d’être brisé par la répression du Makhzen.

« Ne vous battez pour notre libération, battez-vous pour la vôtre! », a-t-il dit en s’adressant à la population du Rif.

« Je ne vais vous parler des tortures ni de la cellule d’isolement, ni de l’eau froide et contaminée parce que je suis dans cette salle pour mon peuple, pour le Rif marginé, massacré et démantelé », a-t-il souligné.

Zefzafi a demandé à sa mère de quitter la salle d’audience pour qu’elle n’écoute pas les horreurs dont il a été victime par les forces de répression.

Zefzafi a déclaré que la police lui a « baissé le pantalon et introduit un bâton dans mon rectus”.  “En dépit de cela, j’ai gardé le sourire”, a-t-il précisé. 

Lorsqu’ils sont arrivés pour nous arrêter, ils ont commencé à nous frapper. L’un d’eux m’a donné plusieurs coups de pied dans le ventre au même temps qu’il m’ordonnait de dire « vive le roi », mais j’ai refusé. Ensuite il a frappé ma tête contre le mur jusqu’à ce qu’elle a commencé à saigner », a-t-il ajouté.

Zefzafi a réaffirmé encore de nouveau sa stature de leader du peuple rifain réprimé par le Makhzen du Maroc depuis plus d’un siècle.

 

Tags : Maroc, Rif, Hirak, Nasser Zefzafi

One Comment

  1. Les Nazis ni le Sionisme n’ont fait mieux.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*