Maroc : la CEDEAO perturbe l’agenda de Mohammed VI

Sa visite en Guinée était prévue pour ce mardi. Soudain, la presse annonce son report jusqu’au mois de janvier. Qu’est-ce qu’il perturbe l’agenda du roi du Maroc, Mohammed VI?
Officiellement, il voulait inaugurer une école de formation professionnelle. Officieusement, quémander le soutien du président guinéen et président en exercice de l’Union Africaine, Alpha Condé, dans sa demande d’adhésion à la CEDEAO.
Mohammed VI ne s’est pas encore remis du choc de la décision des leaders de la CEDEAO de remttre la candidature marocaine aux calendes grecques. Selon la presse sénégalaise, le coup lui est venu de son grand ami et allié, Macky Sall.
D’après plusieurs journaux sénégalais, Macky Sall, sous pression du Conseil national du patronat (Cnp) a demandé à ce que des techniciens travaillent sur la question de l’adhésion du Maroc.
Ainsi, Mohammed VI, déçu par Macky Sall, s’est tourné vers Alpha Condé dans l’espoir de sauver la face.
Pour rappel, le Maroc a beaucoup dépensé au Sénégal en vue de gagner son soutien dans son aventure africaine. En 2014, Rabat a offert au Sénégal du matériel pour sécuriser le Sommet de la Francophonie tenu à Dakar.

Comments are closed.