Maroc : Citoyen conscient et critique

Par Mohammed Hifad

Le choix libre des produits que j’achète et que je consomme doit refléter ma position politique, ma philosophie dans la vie, ma vision du monde, mon sens de la justice, de l’éthique, de l’humanité, ma spiritualité et ma manière d’être et d’exister.

Le boycott encore en cours de certains produits par les Marocain.ne.s a réussi à cent pour cent.

C’est la première fois de ma vie que je vois un premier ministre marocain présenter les excuses de son gouvernement au peuple marocain.

Si c’était du temps de Hassan II, il l’aurait limogé , envoyé en prison et accusé d’avoir porté préjudice au prestige de l’Etat (هيبة )

Il faut continuer à boycotter discrètement au quotidien :

1/les nationaux et à leur tête le roi et les membres de la famille royale qui sucent le sang des Marocain.ne.s

2/les produits de nos colons :

a/ceux des Arabes

b/ceux des Français

c/ceux des Espagnols

d/ceux des alliés du régime prédateur :

-La France, l’Espagne, l’Angleterre, les Etats Unis,

-Les pays arabes

Ensuite,

3/les administrations et les institutions

Le parlement

Le gouvernement

Les élections

Puis,

4/les mosquées, les zaouïas, les sectes collaboratrices du régime prédateur et le pèlerinage qui coûte au pays 25 milliards de dirhams chaque année ( 32000 pèlerins x 75000 dhs en moyenne par pèlerin), l’équivalent de 2% du PIB .

Mohamed VI a pressenti ce ras le bol des Marocain.ne.s en faisant fuir ses capitaux vers les pays occidentaux , via les Etats bananiers africains .

Il a vu ce qui est arrivé à la fortune de Ben Ali, de Maamar Kadhafi , de Hosni Moubarak, de Saddam Hocine, etc.

Il fait croire aux Marocains qu’il va investir dans les pays africains pour faire gagner des sympathisants à la dite première cause nationale, à savoir le Sahara Occidental.

Le problème des Amazighs et de l’Amazighité n’est pas pour lui une première cause nationale , tant que les Amazighs n’ont pas leur gouvernement et leur armée en exil, comme le Polisario pour l’imposer aux despotes de Rabat et de Paris.

L’année 2018 est l’une des dates possible de la symétrie du coup d’Etat symboliquement réussi de Skhirate et celle des événements de 1894,1978 , 1984.

En ce moment, comme d’habitude, des hiboux, oiseaux de mauvais augure, viennent vomir devant le roi des borgnes les légendes des bédouins d’il y a quatorze siècle , aux frais du pauvre peuple marocain.

On ne donne pas la parole à des intellectuels comme moi pour concurrencer ces vampires d’un autre âge.

C’est exactement comme au début du siècle dernier où des ignorants s’entre-déchiraient entre eux à la Qarawiyyine pour savoir si la fourmi qui a parlé à Salomon dans le coran est mâle ou femelle, le jour de la signature du protocole du protectorat .

Rien n’a changé au pays de la stabilité ou plutôt de l’arrêt définitif au bord de la route du progrès.

Nous sommes gouvernés par des ignorants protégés par la France, l’Espagne, l’Angleterre et les Etats Unis.

L’ignorance est officielle et sacralisée.

Mais il ne faut pas se tromper d’ennemis et de cibles !

Telle est notre amère réalité !

Foulouste.

Lundi 21 mai 2018.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*