Le Maroc développe les infrastructures portuaires en vue de renforcer la spoliation des ressources halieutiques du Sahara Occidental

Dans une lettre adressée au roi Mohammed VI,  le ministre par intérim de l’équipement, du transport et de la logistique marocain, Mohamed Boussaid, en son nom et au nom du Conseil d’administration de l’agence nationales des ports et à l’occasion de la réunion du conseil d’administration de cette agence le 28 décembre 2016, il lui rappelle ses « orientations royales concernant le développement du secteur des ports maritimes en vue de renforcer la compétitivité du commerce extérieur du roayume ».

Cependant, il est connu que la principale tâche des ports maritimes du Maroc est celle de l’exportation de poisson dont l’écrasante majorité provient des côtes du Sahara Occidental.

Pour rappel, la centaine de bateaux de la flotte de pêche européenne opère dans les eaux territoriales sahraouis en toute illégalité et contre la décision de la Cour Européenne de Justice qui sépare le Sahara Occidental du Maroc.

La lettre fait partie des nouveau documents révélés par Chris Coleman, qui semble prêt à continuer à donner des maux de tête au Makhzen et ses sbirs.

Source : Calameo

1—- 

2—-

Comments are closed.