Sahara Occidental – Maroc : Encore un document subtilisé à l’ONU

Document confidentiel du Département de Sécurité des Nations Unies.
Date : 25 octobre 2011
Contexte : Enlèvement de trois coopérants étrangers de Rabouni, capitale administrative des camps des réfugiés sahraouis en Algérie. Deux semaines plus tard, AQMI annoncera sa scission et la naissance du MUJAO (Mouvement pour l’Unité et le Jihad en Afrique de l’Ouest) qui prendra comme cible privilégié l’Algérie et le Front Polisario.
Contenu : L’ONU a annoncé le relèvement  du  niveau d’alerte  de 3 à 4 (plus haut niveau possible), et que toutes les patrouilles de nuit et activités de la force des Nations Unies au Sahara Occidental, la MINURSO, seraient désormais suspendues, « à l’est du mur (érigé par le Maroc à sa frontière orientale) ». De surcroit, les hommes de la MINURSO déployés sur les territoires contrôlés par le Front Polisario et l’Algérie devront désormais observer un « couvre feu strict du crépuscule à l’aube ».
Commentaire : Il y a lieu de se demander comment le Maroc a pu obtenir ce document confidentiel. Y a-t-il de taupes marocaines dans les bureaux de l’ONU? La DGED, a-t-elle réussi à pirater les ordinateurs de l’ONU? Fort probable.