Maroc : Encore une victime qui croit au Père Noël

Omar Oulad Lhadj entame sa troisième semaine de grève de la faim devant le Consulat du Maroc à Orléans pour dénoncer une injustice dont il a été victime.

Omar, un vieillard de 68 ans y a creusé sa propre tombe avec la décision d’y être enterré si les autorités marocaines ne lui rendent pas son droit : le prix de sa maison qui a été saisie par l’État dans le but d’étendre l’aéroport de Tanger.

Il mène sa grève de la faim dans l’indifférence totale de la presse française, toujours complaisante par rapport au régime dictatoriale de Rabat.

Ses enfants ont encore l’espoir de voir intervenir le roi Mohammed VI en vue de lui rendre justice. Alors que c’est lui le coupable de toutes les injustices commises au Maroc. Le fruit du système corrompue qu’il a instauré dans le but de renforcer son pouvoir et celui de ses clients dont l’ensemble compose le dénommé Makhzen.

 

Tags : Maroc, Mohammed VI, Omar Oulad Lhadj, injustice, aéroport de Casablanca, Orléans

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*