Maroc et Maroc

Publié le par Yves-André Samère

Nador. Extérieurs jour. Tu as quinze ans, tu es un garçon. Dans une rue de ton quartier, tu embrasses une fille de quatorze ans, pendant qu’un copain vous photographie. Peu après, la police vous embarque, et vous restez quatre jours en prison. À la sortie, toute la ville, y compris vos parents, vous désavoue, et vous apprenez que vous risquez deux ans de taule.

Marrakech. Extérieurs jour. Tu as quinze ans, tu es un garçon. Sur le plus long boulevard de la ville, celui qui relie la ville ancienne à la ville neuve, tu te jettes dans les bras d’un touriste étranger (ça m’est arrivé), pendant que tes copains se marrent. Le touriste t’embarque dans sa chambre à la Mamounia (ça ne m’est pas arrivé), puis, votre petite affaire terminée, il te renvoie avec les poches pleines de dirhams, que tu vas dépenser avec tes copains.

Et alors ? Rien.

Source : Le Blog de Yves-André Samère

Tags : Maroc, Marrakech, tourisme sexuel, pédophilie

2 Comments

  1. Pourquoi nier vous avez avoué tout vous estes arrivé a Marrakech être abordé pas être pénétrer dans un hotel ou une chambre avec un bahjawi et son s’bti et matwi et kwifa bra3ti karak m3a rask bla ma takdab

  2. Dans une societe qui s’est ruralisee, dans des villes qui se sont pauperisees malgre des infrastructures modernes, il n’y a rien d’etonnant a ce que l’ouverture qui regnait cede progressivement la place a la regression ou a l’archaisme. L’elite n’est plus suffisante et n’a plus la capacite de tirer vers le haut comme elle le faisait du temps ou le religieux n’occupait pas les devants de la scene. Ceux qui gagnent du terrain sont les politiques qui vont dans le sens de la mediocrite pour recruter les foules ou plutot les hordes. Exit les intellectuels. Ils se terrent par peur des retombees faute d’appuis objectifs, lucides , modernistes et surtout solides. Pauvre bateau!

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*