Maroc : Le hacker Chris Coleman derrière la limogeage de Mbarka Bouaida?

Lorsque le Makhzen a nommé Mbarka Bouaida ministre ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération dans le gouvernement Benkiran II entre 2013 et 2016, il visait à :
– vendre l’étiquette de son origine sahraouie
– lui faire acquérir l’expérience nécessaire pour briguer un poste à la tête de la diplomatie marocaine.
Cependant, elle a échoué dans sa mission qui était principalement celle d’expulser la RASD de l’Union Africaine à l’aide du Sénégal, la Centrafrique et le Côte d’Ivoire. Le hacker Chris Coleman a largement contribué á cet échec en dévoilant la politique de corruption pratiquée par le Maroc dans le but de gagner des soutiens à son occupation du Sahara Occidental.
Grâce au mystérieux hacker, le Makhzen a découvert que Mme. Bouaida avait des problèmes avec sa famille en raison de ses absences constantes. En s’apitoyant sur son sort, il l’a transférer au ministère d’Aziz Akhannouch, avec lequel elle partage l’appartenance au RNI. Des problèmes citées avec précision dans une lettre qu’elle avait rédigée à l’attention de son époux et dont nous reproduisons ici le texte intégral.

 

Tags : Maroc, Sahara Occidental, Polisario, Mbarka Bouaida, Union Africaine

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*