Maroc : la bouteille est le garant de la pérennité de la monarchie alaouite

Le garant de tout régime démocratique est son œuvre et ses acquis politiques et sociaux. Un gouvernement qui ne fait rien pour le peuple ne pourra jamais être populaire. La continuité d’un régime est garantie soit par son action politique soit par la répression.

Au Maroc, la monarchie alaouite doit son existence à la bouteille, une pratique dont le Makhzen est le concepteur et dont il détient tous les droits d’auteur et de copyright.

En effet, ce sont les forces de répression marocaines qui ont inventé la torture de l’introduction d’une bouteille dans l’anus du prisonnier. Au fil du temps, elle s’est ancrée dans la culture répressive des alaouites jusqu’à devenir une « technique » pour humilier la victime et la réduire à néant. Elle est l’expression du mépris et elle incarne la cruauté.

Le peuple marocain ne doit rien à la monarchie alaouite. Celle-ci n’a rien fait. Le manque d’infrastructures sociales est flagrant. La pauvreté et l’analphabétisme augmentent de plus en plus. Le pays a été converti en propriété privée de la France.

Mohammed VI passe plus de temps à prendre des photos dans les boutiques de Paris qu’au Maroc. Un roi qui porte dans le sang une adolescence ad vitam, incapable d’animer une conférence de presse ou d’accorder une interview à une chaîne télé. Il n’est même pas capable de lire correctement les discours qui ont été écrits par ses conseillers.

Pour garder ses privilèges, il ne jure que par la vérité de la bouteille qu’il a hérité avec le trône de son père.

 

Tags : Maroc, Makhzen, torture, bouteille dans l’anus, humiliation, mépris

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*