Maroc : L’agitation du Makhzen, signe d’agonie

Le délire et l’agitation sont deux crises qui caractérisent un état d’agonie. Les personnes vivent leurs derniers jours de vie avec beaucoup d’anxiété, de peur et de détresse. Des symptômes visibles dans les dernières sorties du gouvernement marocain.

Le Makhzen du Maroc s’en prend à tout ce qui bouge : Algérie, Polisario, Mauritanie, Espagne, Union Européenne… Ses cris sont à la mesure de la douleur sentie suite aux multiples revers de la diplomatie marocaine et son échec à coloniser définitivement le territoire du Sahara Occidental et ses nombreuses et alléchantes richesses naturelles.

Les autorités marocaines ont perdu le nord suite aux coups durs reçus de la part de la communauté internationale qui s’accroche à la légalité et aux principes de décolonisation, à savoir l’autodétermination et le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes.

Les opérations de lobbying payées à coups de plusieurs centaines de millions se sont avérées un échec total. La dernière en date risque d’avoir des conséquences néfastes pour la dictature alaouite. Un responsable proche du président américain Donald Trump se trouve mêlé dans un scandale financier et politique derrière lequel se trouve le Maroc.

Le Makhzen, acculé par cette affaire, tente de se rattraper en déclarant la guerre diplomatique à l’Iran. Des méthodes enfantines qui risquent d’enfoncer davantage une diplomatie marocaine dirigée par des gamins convaincus de pouvoir duper la planète entière.

 

Tags : Maroc, Makhzen, diplomatie, Algérie, Polisario, Sahara Occidental, Iran

3 Comments

  1. un navire sans capitaine est sans matelots
    que des pirates est des corsaires cette monarchie
    d affamees.
    elles perd le nord est sa boussole ingurgites par mohamed 6 comme une dattes.

  2. Perdre le Sahara est synonyme pour m6 l’effondrement et la disparition a jamais du royaume. Le mekhzene dans son combat de survie ne ménage aucune alternative pour retarder l’échéance. Le couperet de la communaute internationnale est place et bien affûté. Il ne trouve pas de solution, il s’accroche a des poiles de tous bords sans succès.
    Le compte a rebours a commencé, Köhler est en piste pour cadrér les négociations sous l’oiel vigilant d’un certain Bolton bien connu du mekhzene et de son patron qui a une dent envers m6..
    Que peu bien faire l’hexagone lui qui est menane dans ses propres affaires aux USA comme en Iran.
    Sa dernière trouvaille, et dernier pétard : la Rasd-hezbollah et de l’autre Algérie l’Iran formidable pour un illuminé éclairé par sa dose quotidienne de hachich.
    Il est bel et bien fini et c’est les marocains qui le disent.

  3. Il y a ceux qui ne veulent pas voir couler le navire….les apparatchik
    et ceux qui ne veulent couler avec le navire ……………les rats

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*