Maroc : Le gouvernement se met du côté des prédateurs et menace les boycotteurs

Trois semaines après son lancement, le succès de la campagne de boycott continue de faire des vagues au Maroc.

Lancée sur les réseaux sociaux, la campagne vise les stations d’essence Afriquia, l’eau Sidi Ali et le lait Centrale, tous trois leaders sur le marché.

La presse, qui mange de la main du patronat grâce aux bons de publicité, tente de minimiser l’impact du boycott et cherche à le diaboliser en focalisant sur l’identité de ses promoteurs, ses motivations et son impact.

Certaines stations service d’Afriquia sont en train de devenir des souks populaires (regarder la vidéo). Une situation qui a poussé le gouvernement islamiste du PJD à sortir d’un long silence pour ne rien dire. Ou si, il a menacé de poursuivre en justice tous ceux qui appellent au boycott des produits de ses bienfaiteurs.

Dans une déclaration de presse, le porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a accusé les boycotteurs de «véhiculer des allégations mensongères» qui «causent de graves préjudices à des secteurs importants tels que l’agriculture et de grands problèmes économiques au pays». Et d’ajouter que ces allégations mensongères «relèvent de la pratique illégale et en aucun cas de la liberté d’expression». Selon lui, le gouvernement œuvrera à la révision de la loi actuelle «car personne ne saurait accepter que l’on véhicule des informations erronées pouvant porter atteinte à la réputation du pays et à son économie». Une déclaration de guerre contre cette manifestation populaire contre la cherté de vie au Maroc.

Pour détourner l’attention des marocains, le PJD a appelé les marocains à regarder plus loin au Levant, en Palestine plus précisément, en invitant ses militants à organiser dimanche 13 mai une marche de solidarité avec le peuple palestinien à l’occasion des 70 ans de l’occupation de la Palestine. Une attitude de véritable mépris envers le peuple marocain.

 

Tags : Maroc, boycott, makhzen, afriquia, Centrale, Danone, Sidi Ali

2 Comments

  1. le chaos est toujour le KO contre les Predateurs de sa magestes le Parrain 6

  2. anti slavery

    Le porte parole de ce couvre-moment du PJD
    n’est qu’un haut parleur du Roi des pieuvres,et ses voyous ,Cet idiot qui parle pour ne rien dire,ne peut absolument bouger ses lèvres sans un geste d’approbation du bunker royal,en lui fournissant aussi le texte a lire verbatim,ni plus ni moins,et s’il omet un mot ,l’imbècile de Takhalloufi passera au tordeur royal,alors tout ce qu’il sort de sa gueule n’a aucun poids,ou effet sur qui que soit a part les esclaves.le boycott doit s’ètendre au gouvernement, parle_et_ment ,èlèction, banque centrale,et c’est le tour des MRE de porter l’èpaule à la roue ,de boycotter les vols Air HRam et au moins rèduire les remittances de devises ètrangères ,que les MRE font rentrer par la grande porte au pays et que le Roi escroc et sa Mafia les font sortir par la fenètre en guise d’investissements en afrique pour les blanchir.Alors c’est le temps de se debarrasser de cette mafia gènocidaire.Pour ce faire il faut sortir dans les rues en masse et camper jours et nuits jusqu’au chute du règime sclèrosè,sans ça le boycott sera une autre histoire que le règime rusè va dèjouer facillement,et vu l’enthousiasme des esclaves de la milice èlèctronique du règime,nous pouvons dèduire que la compagne de boycott etait initiè par les escrocs du règime ,afin de garder les marocains chez eux et ainsi mettre fin aux manifestations ,alors cher peuple il faut mettre fin a cette mascarade une fois pour tout ,Assez c’est Assez.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*