Maroc : le Makhzen incite à la discorde entre rifains et sahraouis

Le Makhzen craint la solidarité entre sahraouis et rifains. Deux peuples colonisés et réprimés par la monarchie alaouite avec le soutien de la France.

La situation est critique au Maroc. L’arme du boycott a prouvé son efficacité. Les autorités marocaines sont acculées. Elles se retrouvent dans la même situation qu’en 2011, lors des événements du dénommé Printemps Arabe.

Lors des premières manifestations du Mouvement 20 Février, le Makhzen s’est retourné vers la population sahraouie de Dakhla. Des baltajias ont été incités à attaquer la population d’origine sahraouie dans le but d’attirer l’attention de la jeunesse marocaine vers le conflit du Sahara Occidental.

Aujourd’hui, le Makhzen, de nouveau acculé par le mouvements de protestation dans les régions du Rif, Jerada, Zagoura, Figuig et par la campagne de boycott, a provoqué la bagarre de l’université d’Agadir tout en inculpant les étudiants amazighs en vue de créer la discorde entre étudiants et rifains.

Selon un document confidentiel de la DGSN marocaine publié par le journaliste Radi Ellili, les services de sécurité de Sa Majesté luttent contre tout genre de solidarité susceptible de paraître entre sahraouis et rifains.

 

Tags : Maroc, Rif, Hirak, Sahara Occidental, Polisario

2 Comments

  1. Soutien total à mes freres saharaouis !!!

  2. vive les deux peuples du Sahara est du Rif ils sont les dignes est qui ont de l honneurs mes respects pour ses deux peuples au contraires de ceux est celles qui idolatre une monarchie batardes est malades
    vive la Republique Federal du Maroc unie dans la legalites est l honneurs est la dignites ainsi que la fraternite tel est notre Future au sein de cette nation le maroc Aboliser cette monarchies de la debauche.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*