Maroc : l’empire économique d’Akhnouche tremble

Au Maroc, la campagne de boycott citoyen a eu l’effet escompté. Ses conséquences sur la bourse de Casablanca sont palpables. Les sociétés touchées par le boycott se trouvent en rouge. Afriquia et Danone ont enregistré le plus de pertes dans la journée du 30 avril.

Politiciens et prédateurs économiques ont pété les plombs et ont commencé à qualifier les boycotteurs de tous les maux : « traîtres », « animaux »…

Selon des informations publiées par le site Alyoum24, ee réseau de 38 stations de service situées dans les supermarchés de Marjane et Assima a perdu 31 % de son chiffres d’affaires journalier, soit 146 millions de centimes par jour.

 

Tags : Maroc, Boycott, Aziz Akhnouch, Centrale, Danone

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*