Maroc : les mauvais choix de Mohammed VI

Sous le coup des mauvais conseils qui guident les décisions du roi Mohammed VI, le Maroc dégringole à tous les niveaux : social, politique, diplomatique…

Le Makhzen a imposé la loi de l’autocensure pour ne pas franchir les lignes rouges établies par le régime: le Sahara Occidental, le statut de Commandeur des Croyants et une nouvelle ligne qui vient de s’imposer: la déprédation économique.

Ces lignes ne sont définies par aucune loi dans le code pénal ou de la presse, mais les journalistes marocains les ont embrassées en espérant que ça leur ouvrira la porte devant les autres sujets. Cela n’a apporté que davantage de répression et de recul dans les statitstiques internationales.

La réaction de Mohammed VI face aux violeurs diffère selon le cas : pour le cas de Toufiq Bouachrine, le souverain marocain a envoyé la police, alors qu’il a envoyé un avocat et de l’argent pour sortir Saad Lemjarrad qui pernocte depuis quelques mois dans les prisons de l’Hexagone.

 

 

Tags: Maroc, Toufiq Bouachrine, PJD, lignes rouges, Sahara Occidental

One Comment

  1. Roi des riches

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*