Maroc : Même les français ont participé à la campagne contre Benkirane

Il faut reconnaître que le malheureux Abdelilah Benkirane n’a pas eu facile avec le Makhzen. Au début, il a fait confiance au roi Mohammed VI. Il voyait un nouveau Maroc guidé en bonne foi par son souverain sur le voie de la raison, la démocratie et les droits de l’homme.

Il a découvert très vite que ses compétences et prérogatives étaient beaucoup plus que limités. Pire encore, les gens du palais se moquaient de lui et avaient organisé une véritable campagne de dénigrement.

Apparemment, même les français se sont invités à cette campagne. Selon Le Canard Enchaîné du 21 mars 2012, François Fillon a déclaré que Benkira est « un type intéressant, qui prend la mesure de son poste, après une première phase où il a appris à se rendre compte qu’il était Premier ministre ».

« Toute ressemblance avec un personnage existant ou ayant existé en France… », avait conclu le journal satirique français.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.