Maroc-Pays Bas : La crise continue

Dans la question du Rif, le Makhzen est acculé par les Pays Bas. Après les déclarations du ministre Blok à propos des prisonniers politiques du Hirak Rifain, un ministre marocain de la Justice a annulé, la semaine dernière, sa visite à La Haye. « Nous n’avons pas de leçon à recevoir », a-t-il déclaré.

Parmi les effets collatéraux de la crise, le Festival International du Film et de la Mémoire Historique. Amsterdam a demandé le remboursement des 40.000 euros de participation hollandaise dans le financement de cet événement. Ahmed Aboutaleb, le maire de Rotterdam, originaire de la ville de Nador qui accueille le Festival, n’a assisté qu’à l’ouverture du festival à titre privé.

Le Festival poursuit ses travaux jusqu’à jeudi 11 octobre.

 

Tags : Maroc, Makhzen, Pays Bas, Ahmed Aboutaleb, Roterdam, Stef Blok, Rif, Hirak

One Comment

  1.  » Nous n’avons pas de leçon à recevoir  » dixit le ministre marocain de la Justice,
    sous entendu :
    « Laissez nous torturer à notre guise nos ressortissants « 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*