Maroc : le pays des éternelles enquêtes qui n’aboutissent jamais

Une nouvelle « enquête » a été ordonné par le parquet pour connaître les circonstances de la blessure mortelle d’Imad El Attabi.
A-t-on seulement

une seule fois vu une telle enquête aboutir et les responsables présentés à la justice pour espérer quoi que ce soit de cette justice ?? Seulement cette fois-ci, le roi d

 

u Maroc est tellemenet melé qu’il a fallu sacrifier un bouc émissaire : la démission d’Ilyas El Omari, le chef du PAM, le dernier parti du palais.
Petit rappel des affaires restées sans suite:
Cinq jeunes disparus le 20 février 2011 à Al Hoceïma, en marge des manifestations et retrouvés carbonisés dans une banque.
Karim Chaib, 21 ans, mort à Sefrou le 20 février 2011 à la suite de blessures résultant d’une intervention policière.
Kamal Ammari, 30 ans, Safi, le 29 mai 2011.
Mohamed Boudouroua, 38 ans, mort à Safi le 13 octobre 2011.
Kamal Hussaini, Aït Bouayach, le 27 octobre 2011.