Maroc : Le peuple rifain affronte seul son destin

Le gouvernement despotique du roi du Maroc s’apprête à mater les revendications de la population d’Al Hoceima.

Le langage du communiqué des partis de la coalition gouvernementale ne laisse aucun doute sur la suite des événements. Il parle d’atteinte aux « constantes nationales » et de « valeurs sacrées » et de « soutien de parties extérieures ».

Le chef du gouvernement Saadeddine El Othmani qui en 2011 défendait l’autonomie de la région du Rif et louait le courage d’Abdelkrim Khattabi a tourné la veste et traité les manifestants de séparatistes.

Le wali de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed El Yaakoubi a assuré à la presse que tout ce qui se passe dans le Rif est de « l’intox ».

Ainsi, le mouvement populaire d’Al Hoceima va être sauvagement réprimé dans le silence des soi-disant démocrates marocains. Comme d’habitude, les rifains seront écrasés au nom des « constantes nationales ».

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.