Maroc : Le Rif, déçu par le roi Mohammed VI

Gêné par son silence mortel sur les événements sanglants du Rif, le roi du Maroc Mohammed VI a voulu tergiverser dans le but de cacher sa responsabilité sur ce qui arrive à la population du Rif dans ce mois sacré de Ramadan.
La presse du Makhzen prétend qu’il est « mécontent de ses ministres dans le dossier du Rif », alors que c’est lui qui q donné l’ordre de mater toute manifestation quel que soit son pacifisme.
La propagande du régime est allé jusqu’à se moquer de l’intelligence des marocains en prétendant que Mohammed VI a puni ses ministres en les privant de leurs vacances d’été pour qu’ils consacrent un temps à la question rifaine.
Le roi est gêné par son silence et son refus de répondre positivement au désir du peuple rifain qui veut que ses enfants emprisonnés soient graciés.
Dans le but de camoufler sa gêne, il préside un conseil ministériel pour faire semblant de s’intéresser au sort de la région du Rif.
Entretemps, Nasser Zefzafi et ses compagnons croupissent dans les géôles de Mohammed VI où ils sont torturés, insultés et affamés.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*